Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Polices de caractères sténographiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Vous et la sténographie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Aymeric



Inscrit le: 02 Déc 2007
Messages: 9
Localisation: Londres

MessagePosté le: Sam 16 Fév 2008 7:58 pm    Sujet du message: Polices de caractères sténographiques Répondre en citant

Bonjour,

Je me demande s'il existe des polices informatiques de caractères sténographiques. Je sais bien que l'utilité même de la sténographie est l'écriture manuscrite rapide, mais peut-être un mordu de sténo aura-t-il élaboré sa propre police afin de taper sur son ordinateur en sténo ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 518
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2008 12:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne pense pas que ce soit possible tel que vous le concevez : les signes doivent se lier entre eux de trop nombreuses manières : à des hauteurs, des angles, des signes différents, et même parfois demandent à être légèrement déformés pour s'adapter les uns aux autres. La seule façon de faire est d'en dessiner le plus grand nombre avec un logiciel de dessin, et de les assembler ensuite "à la main" (à la souris, ou à l'aide du clavier) avec minutie. C'est précisément cet assemblage qui est trop aléatoire pour pouvoir s'automatiser dans une police de signes. Les lettres de l'alphabet se lient les unes aux autres en ligne horizontale et à la même hauteur, ce qui permet d'avoir des polices imitant l'écriture manuscrite, mais les signes sténographiques doivent pouvoir se lier verticalement ou en oblique, ce qui complique énormément les choses.
Peut-être existe-t-il un procédé sténographique qui le permet, mais je ne crois pas que cela soit possible dans les trois systèmes étudiés ici.
Fanchon et Arsenic ont leurs propres manières de faire, qu'ils ont déjà exposées sur le forum : mais même si le résultat est splendide, c'est toujours assez long et fastidieux.
Durant tout le 19ème siècle, des inventeurs ont cherché des moyens d'automatiser la sténographie. La seule solution était justement d'inventer d'autres signes que ceux utilisés dans les méthodes manuscrites, pour les adapter à leurs machines. Deux procédés seulement ont réussi le pari : la machine Michela, utilisée longtemps en Italie, et la sténophile Bivort, qui est l'ancêtre (à ma connaissance, mais je peux me tromper) de toutes les sténotypes actuelles.
Pour pouvoir écrire en sténo avec un ordinateur, il faudrait entrer en mémoire un dictionnaire complet de sténographie, en correspondance avec les mots de la langue, de telle façon que lorsqu'on tape un mot ou un ensemble de mots, le logiciel les transforme automatiquement en sténogrammes ou en "blocages" complets, et les trace, soit au fur et à mesure, soit d'un coup pour le texte entier, comme un logiciel de traduction. Mais cela ne serait qu'une curiosité, et ne servirait qu'à proposer à la lecture des textes "impeccables", mais non, comme vous l'avez bien senti, à transcrire rapidement la parole, ce qui est le propre de la sténo.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 632
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Mer 20 Fév 2008 7:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Lorsque je me suis mis à internet, je me suis posé la même question… et j'ai été surpris de voir qu'à l'époque, il n'y avait même aucun site sur la sténo, alors une police de caractères. Comme le dit Fred, une police doit être assez compliquée à mettre au point (mais après tout, en arabe par exemple, la forme d'une lettre dépend des lettres précédente et suivante. Ou alors, comme le suggère Fred, il faudrait rentrer tout un dictionnaire de sténo en ligne, après tout les chinois écrivent bien dans leur langue… mais il faudrait payer des gens pour le faire et je crains que la sténo ne soit pas un marché réaliste pour ce genre de développement.
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 518
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Mer 20 Fév 2008 1:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les langues alphabétiques à écriture horizontale, comme le français ou même l'arabe, ça ne pose pas de problème : les lettres se placent les unes à côté des autres selon l'axe horizontal. Mais je me demande comment font les Chinois pour écrire au clavier : ont-ils des caractères tout faits, ou peuvent-ils vraiment les construire ? Cela demande de se déplacer verticalement sur des distances variées. Ils doivent certainement avoir un clavier plus chargé que le nôtre, fort différent, en tout cas !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 632
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Mer 20 Fév 2008 1:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, rassure-toi, Fred, les chinois n'ont pas un clavier immense avec des milliers de touches Laughing
En fait, ils ont 214 clés (le caractère principal d'un idéogramme), chaque touche correspond à deux clés, ensuite l'ordinateur propose une liste d'idéogrammes correspondant à ces clés, je n'ai pas plus de détails, j'attends qu'un ami qui a fait du chinois vienne essayer de taper sur mon ordinateur pour m'en dire plus. Quant aux japonais, qui ont une phonétique plus réduite et pas de problème de ton, ils tapent directement en caractères latins et l'ordinateur propose des idéogrammes par ordre décroissant de fréquence.
Voilà ce que je sais pour les idéogrammes…
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Aymeric



Inscrit le: 02 Déc 2007
Messages: 9
Localisation: Londres

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 6:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très intéressant tout ça !
Pour le chinois, que je parle (et lis !), il existe bel et bien la méthode des clés, mais elle est très peu répandue du fait de sa difficulté d'apprentissage. La méthode de saisie la plus populaire est phonétique (comme en japonais d'après lepetitsténographe !) et consiste à ne taper que le son du caractère, après quoi s'affiche le caractère le plus "probable" (en fonction des caractères précédents, puisque souvent les caractères s'écrivent par groupes de deux), plus une liste de choix alternatifs que l'on peut sélectionner si le caractère automatiquement proposé par l'ordinateur ne convient pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 518
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout cela se rapproche donc de ce que je préconisais, à savoir qu'on établit deux listes liées entre elles : d'un côté, le résultat que l'on veut obtenir, sténogrammes ou idéogrammes, et d'un autre côté le code utilisé (mots de la langue ou sons phonétiques.) Le logiciel agit comme un traducteur, pour passer d'une liste à l'autre. C'est, à l'inverse, ce qui se passe pour la sténotypie assistée par ordinateur, où le code sténotypique est transcrit en français correct.
Il faudrait évidemment qu'il y ait un marché suffisamment rentable si on voulait investir dans l'affaire, en ce qui concerne l'écriture sténographique !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 603
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2008 11:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

fred a écrit:
Il faudrait évidemment qu'il y ait un marché suffisamment rentable si on voulait investir dans l'affaire, en ce qui concerne l'écriture sténographique !


La seule utilité que je puisse entrevoir, ce serait celle de la rédaction de magazines en sténo (comme notre SténoMag : http://cf.geocities.com/stenomag que nous rédigeons à la main pour l'instant).

Quant à la rentabilité... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Et puis, nous sommes malheureusement peu nombreux et "divisés" (le mot n'est vraiment pas approprié, car je nous sens très unis, au contraire !) en plusieurs systèmes différents.

Bref, je pense qu'on n'est pas près de voir apparaître un tel logiciel... quoique, avec la passion qui nous anime, on pourrait soulever des montagnes.

Donc, si l'un d'entre nous se sent capable de réaliser un tel projet, je serais tout à fait partante pour rédiger le "dictionnaire" Aimé Paris, mais quel travail de Titan !

Voilà, on rêve, on rêve... Wink

Bon week-end à tous,
Fanchon.
_________________

http://www.musique-ancienne.fr/stenographie
http://www.musique-ancienne.fr/in-nomine
http://www.musique-ancienne.fr/lesmuses
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 603
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Lun 25 Fév 2008 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

fred a écrit:
Tout cela se rapproche donc de ce que je préconisais, à savoir qu'on établit deux listes liées entre elles : d'un côté, le résultat que l'on veut obtenir, sténogrammes ou idéogrammes, et d'un autre côté le code utilisé (mots de la langue ou sons phonétiques.) Le logiciel agit comme un traducteur, pour passer d'une liste à l'autre. C'est, à l'inverse, ce qui se passe pour la sténotypie assistée par ordinateur, où le code sténotypique est transcrit en français correct.
Il faudrait évidemment qu'il y ait un marché suffisamment rentable si on voulait investir dans l'affaire, en ce qui concerne l'écriture sténographique !

Mis à part ce type de logiciel qui se réduirait à une énorme base de données et qui demanderait un travail de saisie énorme tout en ne présentant aucun intérêt technique, il serait peut-être possible (et certainement beaucoup plus intéressant) de réaliser un logiciel complexe basé sur une analyse phonétique syllabique à partir du texte dactylographié, ce qui permettrait de couvrir tout le vocabulaire sans devoir saisir une infinité de sténogrammes (et de mots).

Pour la partie graphique, il suffirait (!) d'enregistrer tous les enchaînements possibles de signes sténographiques pour spécifier les angles et courbures appropriés à chaque cas de figure (un peu comme dans les tableaux pour les positions des voyelles dans le cours de sténographie Duployé sur le site suisse) : le nombre de combinaisons, même s'il est important, est quand-même nettement plus limité que celui des entrées d'un dictionnaire, aussi basique soit-il, sans compter qu'il faudrait prévoir toutes les formes conjuguées des verbes, etc…

On pourrait même imaginer une solution encore plus élégante et plus originale : un programme graphique qui calculerait les angles et courbures en fonction des signes à assembler, comme nous le faisons instinctivement en sténographiant, mais pour réaliser cela, il faudrait un petit génie ! Cool

Et pour la partie logique, il resterait à associer les signes sténographiques aux sons qu'ils représentent, d'une part, et à programmer l'application des règles abréviatives, d'autre part.

Peut-être un tel logiciel (éventuellement même capable de traduire dans nos trois systèmes, tant qu'à faire !) pourrait-il un jour faire l'objet d'un projet original pour un étudiant en informatique très courageux, qui sait ?
Il faudrait alors qu'on lui donne un sacré coup de pouce pour la partie graphique.
Wink

Dans tous les cas, cela constituerait un travail gigantesque, qui ne serait certainement pas justifié par la popularité ou l'utilité du produit fini… Dommage. Crying or Very sad
_________________

http://www.musique-ancienne.fr/stenographie
http://www.musique-ancienne.fr/in-nomine
http://www.musique-ancienne.fr/lesmuses
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Vous et la sténographie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com