Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Conversion de vitesses
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Questions techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:33 am    Sujet du message: Conversion de vitesses Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Dans les rares textes que j'ai vu parler de la sténo, on note parfois la vitesse en mots par minutes, parfois en syllabes par minutes. Quelqu'un pourrait-il me dire comment passer de l'un à l'autre ?

Merci

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:34 am    Sujet du message: Vitesse Répondre en citant

Framboisine a écrit:
Bonsoir Yvon,

Je viens de potasser ma méthode (Speedwriting) et j'ai trouvé cela : "18 syllabes correspondent au barème officiel de 10 mots".
Un peu plus bas, il est écrit :
" Nous ne voudrions pas vous laisser l'impression qu'il vous faut absolument prendre sous la dictée à plus de 100 mots/minute. En fait, peu de personnes dictent leur courrier au-delà de 90 mots/minute. La moyenne de dictée d'un homme d'affaires a été évaluée à 58 mots/minute, son débit oscillant entre 24 et 87 mots/minute."

On précise qu'il vaut mieux acquérir une vitesse supérieure pour prendre sans anxiété.

On ne dit rien sur le débit de parole d'une femme d'affaires. Laughing

Amicalement,
Framboisine
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:34 am    Sujet du message: Merci ! Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Décidément, tu as des resssources providentielles ! Je me doutais que ce devait être entre 1,5 et 2 syllabes par mot mais c'est toujours mieux d'avoir des chiffres précis...

Reste aussi à voir si une femme d'affaire emploie plus ou moins de syllabes par mot ! Laughing

Amicalement

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Framboisine a écrit:
Bonjour Yvon, (décidément on ne se quitte plus)

Toujours dans ma méthode, un peu plus loin, j'ai trouvé des conseils pour chronométrer les textes. Si cela peut aider quelqu'un, les voici :
    "1) Le mot sténographique français étant de 1,8 syllabe (alors que le mot anglais, lui, a pour barème 1,4 syllabe), il vous suffit de compter 18 syllabes pour obtenir 10 mots, et vous pourrez ensuite vous faire dicter le texte choisi à toutes les vitesses possibles, en partant de cette base de 10 mots que vous séparerez par une barre de fraction. Notez bien que le mot aéré comporte 3 syllabes !

    2) Si vous désirez qu'on vous dicte à une vitesse donnée (mettons 80 mots/minute), vous pouvez décompter votre texte pour cette vitesse précise et, afin de faciliter la tâche de votre dicteur, vous mettrez un repère, non plus après chaque 10 mots (18 syllabes), mais après 20 mots (36 syllabes) qui constitueront chaque 1/4 de minute.

    3) Vous avez également la possibilité de dactylographier votre texte par ligne de 60 frappes (espaces compris). En moyenne 60 frappes équivalent à 18 syllabes, donc 10 mots."


Bonne journée,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:36 am    Sujet du message: que de chiffres ! Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Bon, moi qui aime les chiffres, je suis servi ! J'ai effectivement retrouvé 1,4 comme rapport mot/syllabe pour l'anglais sur un autre site. J'ai trouvé quelques sites étrangers et il semble qu'on ne puisse pas transposer simplement les performances d'une langue à l'autre.

J'ai posté des questions dans d'autres sites sur les autres méthodes de sténo, j'attends les réponses, mais grâce à toi, j'ai déjà une page sur le speedwriting !

A ce sujet, sais-tu s'il s'agit d'une méthode unique, unifiée, ou y a-t-il, comme pour la sténo, plusieurs systèmes différents ?

Bon dimanche à toi aussi

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:36 am    Sujet du message: Speedwriting Répondre en citant

Framboisine a écrit:
Puisque tu insistes... je vais te dactylographier la préface de mon livre, qui est un peu l'historique (et, déolée, le panégyrique de la méthode !). Tu pourras l'effacer si tu le souhaites (pour ne pas encombrer ton site).

"Aujourd'hui, à travers le monde, des centaines de milliers de secrétaires utilisent le système de sténographie moderne de SPEEDWRITING (NB : mon livre date de 1976 !), dont le principe est fondé sur l'alphabet. C'est grâce à la facilité surprenante de la méthode et à la parfaite précision de la transcription (je vais faire des adeptes ! Laughing ) que la SPEEDWRITING a déjà supplanté les autres systèmes de sténographie, dans plus de 1000 villes aux Etats-Unis, ainsi qu'au Canada, en Amérique du Sud, en Australie, en Afrique (là, j'ai un doute) et en Europe, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Espagne et, bien entendu, en France, depuis 1960 dans les écoles PIGIER.

Des années d'études, de recherches et d'expériences pratiques ont abouti au perfectionnement du système de sténographie moderne SPEEDWRITING ; Créé en 1923 par Emma B. Dearborn, il a été perfectionné par le Dr Alexander L. Sheff, personnalité des plus marquantes du monde sténographique et cité par l'Université de Maryland comme "l'homme le plus remarquable d'Amérique dans le domaine de l'enseignement commercial privé".

Ayant d'abord enseigné pendant plusieurs années les systèmes de sténographie "à signes", le Dr Sheff déplorait le peu de progrès de ses élèves et s'imputait même l'échec de ceux qui abandonnaient leur cours après avoir passé tant de temps à essayer de se familiariser avec cette écriture nouvelle. Il s'est rendu compte qu'il fallait utiliser un système de sténographie à la fois facile à apprendre et à transcrire, et il a alors mis au point la sténographie alphabétique SPEEDWRITING INTERNATIONAL.

La force de la sténographie moderne SPEEDWRITING est qu'elle s'appuie sur un alphabet connu de tous ; en conséquence, elle peut être apprise en un temps moindre que celui qu'imposent les autres systèmes. Aujourd'hui, la sténographie moderne SPEEDWRITING est reconnue comme le système le plus demandé : c'est la sténographie de la secrétaire moderne, et déjà la sténo de l'an 2000. (donc, dépassée ? Laughing )

Le besoin d'un système similaire en français a été pressenti par François Morard, licencié en droit et professeur de sténodactylographie à l'Ecole PIGIER de Nice. Il se trouvait à New York en 1956 et il s'est rendu compte que des milliers d'élèves obtenaient des résultats remarquables après quelques semaines d'études seulement. Aussi, en accord avec le Dr Sheff, il a adapté le système américain SPEEDWRITING à la langue française. Après avoir enseigné sa méthode à New York, à l'O.N.U., en 1958, François Morard a perfectionné le système, grâce aux 200 écoles PIGIER qui sont le groupe le plus important en Europe à enseigner la sténographie alphabétique moderne SPEEDWRITING ;

La nouvelle édition programmée permet aujourd'hui de réduire encore le temps d'apprentissage tout en facilitant l'étude de cette méthode."

Ce même Françoise Morard a adapté cette méthode "francisée" à l'anglais pour les Français qui apprennent la sténographie anglaise.

Voili, voilou. J'espère que tu auras des réponses pour les autres méthodes.

Framboisine.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Merci,

Je garde cette littérature au frais pour le jour où je ferais une page générale sur les différentes méthodes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

laustéal a écrit:
Bonjour,

je suis ravie de voir que l'on parle de cette méthode que j'enseigne depuis 3 ans déjà.

Je voudrais demander à Framboisine où elle l'a connue et si elle l'utilise facilement et couramment.

Mon avis sur cette méthode :
- facile d'apprentissage
- facile à personnaliser (on peut garder ses propres abbréviations sans que cela ne gache la méthode)
- pas de signes particuliers puisque utilisation de notre alphabet
Mais :
- difficulté de relecture si cette relecture n'a lieu immédiatement après la prise de note. En dehors du contexte et de la mémoire immédiate de ce qui vient de vous être dicté, cette méthode n'aide pas trop au déchiffrage (exemple : le mot en speedwriting "bs" peut être traduit par bise, base, bosse, buse, baise, basse, bus, bouse, boise". ).

Mais, bien apprise et régulièrement travaillée, cette méthode est très efficace. J'ai eu des élèves qui la maitrisaient parfaitement en fin d'année, et qui transcrivaient sans réfléchir tellement l'automatisme était intégré.

A bientôt.

Laustéal
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Framboisine a écrit:
Bonjour,

Pour répondre à Laustéal, j'ai étudié la méthode Speedwriting dans une école Pigier, à LYON. A l'époque, la sténographie était une matière obligatoire dans tous les diplômes de secrétariat. Cela ne semble plus être le cas.
Je n'ai pas beaucoup utilisé cette méthode professionnellement. En revanche, je l'utilise pour noter des choses que je ne veux pas mettre en toutes les mains, ou lorsque je dispose de peu de place (calepins) ou tout simplement pour aller plus vite.
Récemment, j'ai décidé de m'y remettre et j'ai revu toute la méthode sur trois semaines. Ce qui me manque, c'est travailler la vitesse de saisie. Est-ce que vous sauriez s'il existe des CD ou cassettes de dictées (peu importe la méthode) parce que noter ce que disent les présentateurs à la télévision ou la radio, c'est un peu trop rapide pour commencer.
Et vous, Laustéal, où enseignez-vous ? Est-ce à de jeunes gens ou à des personnes plus âgées qui souhaitent dépoussiérer leurs connaissances ?

Comme vous, je trouve la méthode facile à apprendre ou à se remémorer le cas échéant et même ludique. (Enfin, en tout cas, moi j'aimais ça, c'était un peu comme une langue étrangère).
Quant à l'ambiguîté de la traduction, je pense qu'elle doit exister dans les autres méthodes puisque c'est toujours basé sur la phonétique. Qu'en penses-tu Yvon ?
C'est le contexte qui permet d'éviter toute erreur. En outre, la sténographie n'est pas destinée à être stoquée telle qu'elle : elle doit être retranscrite à la main ou mieux, dactylographiée.
A ceux qui penseraient que la sténographie est pratique pour prendre des cours à la faculté, je dirais "non". On peut utiliser un certain nombre d' abréviations mais tout noter en sténo si l'on ne veut pas retranscrire par la suite, ce n'est pas "visuel". Je m'explique : lorsque vous relisez vos cours, les mots-clés vous sautent aux yeux, en voyant le début d'un mot ou une partie de phrase, on devine la fin, etc, chose qu'on n'a pas avec des symboles (même alphabétiques).

J'espère ne pas avoir été trop longue.
Bonne soirée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Bonsoir Laustéal, bonsoir Framboisine

Effectivement, comme tu le dis Framboisine, il y a souvent beaucoup d'ambiguïté dans la lecture car dans toutes les méthodes on supprime pas mal de sons, et que le contexte aide à rétablir le sens, du coup, plus les textes sont littéraires, plus la lecture est difficile !

Moi aussi j'ai dû décourager des gens qui voulaient apprendre la sténo pour prendre l'intégralité de leurs cours, j'ai réussi à leur faire comprendre que la sténo était difficile à relire par analogie avec les mots fléchés, en leur disant que lire la sténo c'était deviner les mots à partir de quelques lettres... On peut l'utiliser mais avec parcimonie : il est souvent plus intéressant de noter en clair les idées principales d'un discours ou d'une conférence, plutôt qu'essayer de tout noter... d'autant que le temps de transcription n'est pas négligeable. Cela dit, elle est parfois très utile, au téléphone par exemple.

Moi aussi j'aimerais bien m'entraîner pour gagner de la vitesse... et je ne sais pas non plus comment faire !

Et moi aussi j'ai trouvé très ludique d'apprendre un nouveau système d'écriture !

A bientôt

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laustéal a écrit:
Bonjour Framboisine et Bonjour Yvon,

D'accord avec vous pour les difficultés de transcription quand celle-ci n'a pas lieu immédiatement après la saisie.

Je suis enseignante en Charente, dans le privé, pour des BTS AG et AD. J'enseigne la sténo aux BTS AD (assistant de direction). La sténo fait partie de l'épreuve d'informatique basée sur des cas pratiques que les étudiants préparent pendant l'année.

De façon ponctuelle, j'enseigne à des adultes actifs.

L'an dernier, j'ai enseigné cette méthode à une adjointe de direction qui avait la tache principale de rédiger des compte-rendus de conférences ou d'assemblées générales. OK sur le principe, sauf que cette personne ne retranscrivait pas immédiatement mais généralement environ 2 à 3 semaines après la saisie. Je lui ai bien expliqué la problématique. C'est là l'une des limites de la sténographie. Il faut, dans ce cas, saisir en restant le plus précis possible, utiliser les raccourcis pour les peits mots mais rester précis quant aux mots non-courants et importants.

Au niveau de l'entrainement, il existe des cassettes.
Dans mon centre de formation, on a deux séries :
- une série liée à la méthode de François MORARD (on partage la même source avec Framboisine) et dont les 18 leçons sont dictées par F.MORARD.
- Il existe une deuxième série composée uniquement de textes qui sont progressivement dictés de plus en plus rapidement. La première cassette doit commencer, si je me souviens bien, à 50/60 mots minutes pour finir dans la dernière cassette à 100/120 mots/minute.

Ce centre de formation est un ancien centre PIGIER. ce qui explique qu'il a du récupérer cette méthode dans les cartons .......

à bientôt de vous lire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Bonjour,

A vous relire, je me pose une question : est-ce que la difficulté de relecture ne serait pas plus grande en speedwriting qu'en sténo ? En général les textes sténographiés ne posent pas de problème insoluble, c'est pourquoi je peux en donner dans mon site. Ce genre de lecture d'un textes transcrit par quelqu'un d'autre serait-il envisageable en speedwriting ?


Merci et bonne journée

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laustéal a écrit:
Re-bonjour,

Je ne connais pas d'autre méthode que la speed, donc je ne peux pas comparer.

En speedwriting, la méthode veut que l'on supprime toutes les voyelles, sauf celle qui sont en début ou fin de mot.

Par ailleurs, il y a des abbréviations qui réduisent encore la re-lecture :
"nf" peut vouloir dire : neuf, Nice, si on remet les voyelles, ou nocif (le f final étant une contraction de DIF, SIF, ou TIF).

Je dé-stresse mes élèves en leur répétant que la re-lecture, c'est du gateau, car elles ont un contexte : le cas pratique qu'elles ont préparé sur informatique. Elles le connaissent presque par coeur, et donc la re-lecture d'un texte sur ce cas ne doit pas poser de problème.
Pourtant je reste persuadée qu'une transcription sortie du contexte doit être très difficile.

Bon, il est vrai aussi que selon la place dans la phrase, on ne peut pas transcrire n'importe comment un mot.
Exemple : un "m" tout seul (un seul pont) peut signifier : me, mes, mai, mais
ou encore un "p" tout seul : pas, pour ou puis.
Dans ces cas-là, on ne peut généralement pas transcrire un mot pour un autre. Généralement !!!!

je ne sais si je suis assez claire et si j'ai répondu à votre question.

A votre disposition pour d'autres renseignements, si je peux.
A bientôt.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Merci pour ces explications très claires, j'essaie d'avoir quelques idées sur les différents système de prise rapide de la parole pour les présenter le mieux possible sur le site et là vous m'avez fourni un élément de plus...

Cordialement

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 12:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Framboisine a écrit:
Bonjour,
Laustéal a écrit:
L'an dernier, j'ai enseigné cette méthode à une adjointe de direction qui avait la tache principale de rédiger des compte-rendus de conférences ou d'assemblées générales. OK sur le principe, sauf que cette personne ne retranscrivait pas immédiatement mais généralement environ 2 à 3 semaines après la saisie.

    - Je pense que cette personne ne maîtrisait pas totalement la méthode, s'il lui suffisait de 2 à 3 semaines pour ne plus pouvoir relire ses notes.
    Dans ce cas, elle aurait dû se relire aussitôt après et écrire "en clair" les expressions difficiles ou inhabituelles ou faire une transcription dactylographique "au kilomètre", quitte à remettre la vérification orthographe et la présentation à plus tard.
    - Ou alors, elle n'avait pas compris ce qu'elle écrivait et dans ce cas aussi, elle aurait dû se relire aussitôt pour demander aux intervenants (ou au moins une autre personne qui avait assisté à cette conférence) si elle avait bien saisi ce qu'ils voulaient dire.
    - Ou encore, les interventions étaient tellement rapides qu'elle écrivait mal et là, effectivement, cela ajoute à la difficulté de relecture. Dans ce cas, elle aurait peut-être dû s'aider d'un magnétophone.

Espérons qu'elle a trouvé une solution depuis !Laughing
Bonne fin de week-end !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Questions techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com