Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Déclin de la sténographie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Vous et la sténographie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 2:08 am    Sujet du message: Déclin de la sténographie Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Le déclin de la sténographie est souvent attribué à l'évolution technique, notamment les moyens d'enregistrement. J'ai pourtant l'intuition que c'est plutôt l'évolution des métiers du secrétariat qui est en est la cause, à savoir qu'il y a moins besoin de transcrire intégralement des textes (on fait plutôt des résumés, des synthèses).
Des personnes qui sont du métiers peuvent-elles me dire si mon intuition est juste et me donner quelques éléments de réflexion ?

Merci à tous

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 2:09 am    Sujet du message: Déclin de la sténographie Répondre en citant

Richard Flament a écrit:
Je pense que les tâches accomplies par les secrétaires se sont de plus en plus élargies, ce qui a entraîné une réorganisation du temps consacré à l'exécution desdites tâches. Dans un souci de rationalisation, les rédacteurs utilisent un dictaphone pendant que les secrétaires vaquent à des occupations autres que celle consacrée à la prise sténographique. Au niveau des grandes entreprises, institutions, organisations internationales et des centres de conférences, on fait plutôt appel aux sténotypistes pour rédiger le compte rendu in extenso des séances, surtout depuis que la retranscription des interventions "sténotypées" s'effectue à l'aide d'un progiciel ad hoc. Là encore il s'agit du même souci de rationalisation : après la prise, les sténotypistes peuvent directement passer à l'étape consacrée à la mise en forme définitive du compte rendu intégral. Quant aux comptes rendus analytiques, le sténographe-rédacteur y joue encore un rôle non négligeable. Dans l'ensemble, je crois que la demande actuelle de comptes rendus demeure grande, mais que l'information doit circuler de plus en plus rapidement, même au détriment de la qualité. Pour ce faire, on a de plus en plus recours aux moyens modernes de transmission de l'information et de communication.
Richard F.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 2:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Merci pour ces informations, d'autant que je n'avais pas pensé à cet aspect de rationnalisation.

Yvon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 2:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Anonymous a écrit:
Le temps de la secrétaire à qui il faut tout expliquer par le menu et à qui on dicte une lettre mot à mot est bel et bien révolu.
Depuis au moins 15 ans, mes patrons se fient à ma connaissance avancée des dossiers et mon autonomie. Si nécessaire, ils me font part d'une décision et je sais comment traiter le dossier, à qui écrire, comment et quand. Je rédige, signe et envoie aux destinataires sans même avoir besoin d'une approbation préalable de mes patrons (une copie pour information est suffisante).

Il n'est pas question qu'ils perdent du temps à improviser une missive pour que je la prenne en sténo alors que je suis tout à fait capable de la rédiger (la signer et l'envoyer) moi-même en quelques minutes.

Pour les communications plus délicates, même si nos bureaux ne sont séparés que par un mince mur, je rédige la missive et l'envoie à mes patrons. Ils apportent les modifications si nécéssaire et le tour est joué. Ils n'ont passé que quelques secondes sur la communication.

Avec la sténo, cela aurait pris bien plus de temps pour mes patrons comme pour moi. Plusieurs étapes: la réflexion sur le contenu du message, l'improvisation du message sous forme de dictée, la transcription des notes sténo sous forme électronique, ma révision, la révision de mes patrons. Qui a le temps, vraiment?

La sténotypie est aujourd'hui "THE" TECHNIQUE. Bien plus difficile à apprendre et à maîtriser que la sténographie, elle demande la concentration d'un sportif de haut niveau aliée à une culture générale très solide et étendue. Bien-sûr un français hors pair car un logiciel fait souvent la transcription des notes de sténotypie en temps réel sur écran géant ou sur un réseau d'ordinateurs.

Mais les sténotypistes ne sont pas des secrétaires au sens propre du mot. Ce sont des spécialistes qui oeuvrent dans des domaines très pointus (télévisuel, justice, assemblées générales d'actionnaires de grosses entreprises, ministères, corps législatifs, tribunaux internationaux, Organisations Non Gouvernementales...)

J'ai appris la sténographie il y a 20 ans. Jamais utilisée dans le cadre de mon travail. Je suis assistante de direction et j'ai toujours travaillé aux sièges sociaux de multinationales. Lorsque nous avons besoin de faire prendre des notes et d'obtenir des transcriptions fidèles, nous nous tournons vers des sténotypistes que nous payons très rondement pour leur expertise et leur efficacité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Archives



Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 183

MessagePosté le: Ven 07 Juil 2006 2:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

lepetitstenographe a écrit:
Merci pour votre témoignage très complet qui illustre bien le passage dela secrétaire vers l'assistante de direction. Comme quoi les changements de dénomination peuvent être justifiés…
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
parapid



Inscrit le: 18 Oct 2006
Messages: 5
Localisation: Yvelines

MessagePosté le: Mer 18 Oct 2006 12:30 pm    Sujet du message: declin de la stenographie Répondre en citant

En effet, je suis également secrétaire et je peux vous dire que de nos jours, il nous est plus demandé d'organisation que de prise de note.
Les rares fois où j'ai eu ce genre d'exercice c'est quand j'ai assisté un commercial senior (+de 55 ans) qui ne savait pas du tout se servir d'un ordinateur. Il me dictait et j'écrivais directement sur l'ordinateur.
Je pense que la sténographie peut être utilisée pour épater les directeurs quand ils nous demandent d'assister à une réunion et d'en taper le compte-rendu ou éventuellement dans les professions libérales... Mais dans les grandes structures, je ne vois pas trop comment on peut encore l'utiliser. Ca peut être une valeur ajoutée à l'embauche, c'est certain.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Vous et la sténographie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com