Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Impact tachygraphique médiéval sur l'orthographe française

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Jeu 27 Oct 2011 9:50 pm    Sujet du message: Impact tachygraphique médiéval sur l'orthographe française Répondre en citant

Les abréviations scribales "tironiennes" du Moyen Age ont eu dans quelques cas un effet curieux
sur le français. Un impact un peu monstrueux sur l'othographe.

Soyez patient, il faut que je déroule l'histoire du français.

Prenons l'exemple du mot "cheval" (il y en a d'autres analogues). Il provient du latin parlé tardif
"caballus", le mot du latin classique étant "equus", qui a donné des mots savants comme "équitation",
"équidés". Ce mot "caballus" était accentué sur son avant-dernière syllabe : caBAllus /ka'ballus/, puis /ka'balus/.

Au fil du temps, les voyelles inaccentuées ont perdu de leurs belles couleurs. La voyelle inaccentuée
de la première syllabe s'est décolorée, elle s'est réduite à un /@/ (notation SAMPA), comme la finale
de l'anglais actuel "China". La finale, inaccentuée elle aussi, est "mangée", et finit par disparaître.
Et la consonne initiale est devenue /tS/, comme dans l'initiale de "Tchouvache". On se retrouve alors
avec la prononciation /tS@'val/, et une écriture "cheval" Le mot n'a désormais plus trois syllabes,
comme son ancêtre "caballus", mais s'est réduit à deux syllabes, dont la première a une voyelle pâlotte.

Le /l/ final de ce mot se prononçait "vélarisé" (le "l sombre", "dark l", comme on dit souvent),
comme dans l'anglais britannique ou américain dans des mots comme "bell", "bill". C'est un type de prononciation
dans lequel l'arrière de la langue se gonfle, qui n'existe plus en français depuis longtemps,
mais qui existait à des stades anciens.

Ce "l vélarisé", on l'entend parfois aujourd'hui à titre de bizarrerie personnelle, comme, parfois,
dans la prononciation de l'homme politique Georges Marchais (1920-1997), dont certains se souviennent
peut-être encore. Il aimait employer le terme "scandale", qu'il prononçait un peu comme "scandao".
J'ai de la peine à trouver une vidéo authentique où Marchais produit ce genre de "l", mais le fait
était tellement flagrant que les imitateurs faisaient un sort à cette consonne quand ils voulaient
mimer Marchais. Ainsi Thierry Le Luron, plus vrai que nature, ici, à 1'24 :
http://www.youtube.com/watch?v=8LVRCXcK7fY

On entend aussi ce "l vélarisé" dans la prononciation de certains "l" de Salvador Dali,
qui était catalan (en effet, ce "l" existe en catalan). Voir son interview en français,
ici à 0'25 sur "total", par exemple, ou "sentimental" à 2'15 :
http://www.youtube.com/watch?v=cd3hMRzHdYc
Ou "montres molles" quatre fois à partir de 1'24 :
http://www.ina.fr/media/entretiens/video/I00008167/salvador-dali
-jesus-est-une-montagne-de-fromages.fr.html

Bon, en français, à un certain moment, on arrive alors à une prononciation du genre de "cheval
/tS@'vao/ ou /tS@'vau/. Le mot continue à être orthographié "cheval" (mais on peut avoir
une variante "chevau", parce que l'orthographe n'était as fixée dans ce temps-là).

Maintenant, qu'est-ce qui se passe quand on met le mot au pluriel ?

Au pluriel on a "chevals", ou "chevaus", prononcé /tS@'vaus/, le /s/ du pluriel étant alors prononcé.

Si vous regardez l'orthographe "chevaus", vous constatez la présence en finale de la séquence
de deux lettres "u + s".

Vous savez que les scribes médiévaux, quand ils écrivaient du latin, tombaient constamment
sur des mots terminés en "-us", qui sont fréquents en latin. Pour aller plus vite, ils avaient tendance
à abréger cette finale "-us" avec un signe spécial. Ce signe abréviatif présentait diverses formes,
mais l'une d'entre elles avait fini par se confondre avec une petite croix, un "x".

Si vous êtes scribe, habitué à copier du latin, et que vous passez au français, vous allez avoir tendance
à projeter vos habitudes sur le français. Alors, quand vous tombez sur "chevaus", bien que le "-us" final
ne soit absolument pas une désinence latine, vous allez vous mettre à l'abréger comme si c'était du latin.
Et vous allez écrire "chevax" pour "chevaus". Mais, bien entendu, vous allez continuer à prononcer
/tS@vaus/, et ceux qui vous liront aussi.

Plus tard, par zèle excessif, croyant bien faire, on va vouloir rétablir le "u" manquant, et, au lieu
d'écrire "chevax", on va accumuler le "u" et le "x", ce qui est illogique, et on va écrire cette chose
vraiment bizarre : "chevaux".

La prononciation a continué de changer. La consonne initiale est passée de /tS/ à /S/ (de "tch" à "ch").
La diphtongue /au/ s'est simplifiée, et est devenue /o:/, un /o/ long.

Résultat de ces péripéties :
a) au singulier, le /l/ autrefois vélarisé cesse de l'être, et on dit désormais /S@val/, et on écrit "cheval"
b) au pluriel, le /l/ a disparu, vous vous en souvenez, et on prononce /S@vo:/ ou /S@vo/, tout en écrivant
"chevaux", avec une lettre "x" qu'on ne prononce pas du tout, qui est muette.

L'opposition finale entre /-al/ au singulier et /-o/ au pluriel a été expliquée par les développements historiques
dont j'ai parlé.

Quant au "x" final bizarre du pluriel "chevaux", c'est donc le vestige d'une ancienne abréviation médiévale,qui a été conservée dans l'orthographe, un peu comme certains insectes prisonniers dans de l'ambre Et le "x",
nous continuons à l'écrire sans raison après tant de générations, par conservatisme.

Détails supplémentaires ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abréviation#X_.28-us.29

Voilà comment ce qui devait servir à simplifier l'existence a fini par la compliquer.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com