Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA REVUE DE PRESSE -3em T 2009

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Textes-Discussions en sténo
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mer 01 Juil 2009 10:38 am    Sujet du message: LA REVUE DE PRESSE -3em T 2009 Répondre en citant

Quelques articles en attendant de partir en vacances au soleil. Pour positiver, voici déjà un petit miracle dans la terrible catastrophe aérienne de mardi :



Extrait du journal :

Baya, 14 ans, unique rescapée du crash de l'A310 – le figaro 01/07/2009

Cette jeune Marseillaise aurait été «éjectée» de l'appareil. Sa mère ne s'en est pas sortie. Le père de famille ne cache pas sa «haine» et dénonce les «avions cercueils».

Même son père n'aurait pas imaginé qu'elle puisse survivre à une telle catastrophe. Pourtant, Baya Bakari, décrite comme fragile et sachant «à peine nager», est l'unique rescapée de l'accident de l'A310 de Yemenia Airways, au large des Comores, mardi.
L'adolescente de 14 ans, originaire du village de Nioumadzaha sur la Grande Comore, mais habitant à Marseille, avait quitté la France lundi depuis l'aéroport de Roissy-Charles De Gaulle en compagnie de sa mère, qui n'a elle pas survécu.
Après avoir passé 12 heures dans l'océan Indien, Baya Bakari a été recueillie «tremblante» par les secours comoriens, qui l'ont enveloppée dans plusieurs couvertures et lui ont donné de l'eau chaude sucrée. Souffrant d'hypothermie, elle a ensuite été prise en charge par l'hôpital El Maarouf. Selon son état, qui «n'inspire pas d'inquiétude», elle pourrait être évacuée vers la France ou Madagascar.
D'après Karim Bakari, son père qui a pu s'entretenir avec elle au téléphone, Baya doit la vie sauve au fait d'avoir été éjectée de l'appareil. «Elle s'est retrouvée à côté de l'avion (…) Elle n'a rien senti et s'est retrouvée dans l'eau. Elle a entendu des gens parler autour mais elle ne voyait personne dans la nuit», a-t-il précisé sur RTL.


_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Jeu 17 Sep 2009 11:32 am; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Lun 06 Juil 2009 4:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un nouvel article concernant l'ESPACE

Nouvelle mission pour Ariane 5 : mettre en orbite le plus gros satellite
NOUVELOBS.COM | 01.07.2009 | 13:58






TRANSCRIPTION :

La fusée Ariane 5 doit placer sur orbite, ce mercredi 1er juillet, le satellite américainTerreStar-1. Il s'agit du plus gros satellite commercial de télécommunications jamais lancé avec un poids de 6,9 tonnes.
La fusée dans sa version ECA, la plus puissante, décollera depuis la base de Kourou, en Guyane française, entre 18 et 20h, heure française. Si tout se passe comme prévu, le satellite se retrouvera sur orbite 26 minutes et 14 secondes plus tard.
Pendant plus de quinze ans, le satellite assurera avec son antenne de vingt mètres d'envergure les communications mobiles sur les Etats-Unis, le Canada, l'Alaska et Hawaï, pour le compte de Terre Star Networks.
Il s'agit du 189ème lancement d'une fusée Ariane depuis la mise en service du lanceur européen en décembre 1979, et du troisième de l'année 2009.
_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Lun 10 Aoû 2009 2:58 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 624
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour du soleil (je suis près de Monaco en ce moment).
Je viens de lire ton premier article. J'ai eu une hésitation sur le mot "avion" et je dois dire que je ne sais plus quand l'emploi du hiatus est obligatoire pour exprimer le son "ion", surtout dans les mots courts.
Il me semble me souvenir que pour exprimer "ian" à la fin des mots monosyllabiques (comme "viande") il faut employer le hiatus mais pour le son "ion" il faudra que je vérifie en rentrant.

En tout cas merci pour cette page de lecture !

Yvon
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 7:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Boujou Yvon et bonnes vacances,

Moi je pars dans une heure pour la normandie profonde, près de ST JAMES à coté de la Bretagne, mais tu dois connaitre ^ ^

Pour le mot avion, j'ai vérifié dans le dictionnaire de sténo que j'ai à la maison donc pas de soucis à se faire.

A bientôt.

Dannie

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mer 05 Aoû 2009 11:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Des pompiers auvergnats remplacent au fournil le boulanger en vacances – Extrait de l'AFP du 05.08.09





Des pompiers volontaires d'Auvergne ont eu l'idée de remplacer au fournil le boulanger du village pendant ses vacances estivales, pétrissant chaque jour près d'une centaine de pains depuis fin juillet.
"Le boulanger du pays est parti en vacances trois semaines. Avant de partir, il nous a formés pendant une semaine. Résultat : on fait une cinquantaine de boules par jour et autant de baguettes!", explique le responsable de la caserne de Sayat, village de 2.300 habitants situé en plein coeur du parc des volcans d'Auvergne.

Chaque soir, les pompiers pétrissent le pain selon la méthode enseignée, avant de la mettre à cuire le lendemain matin dans le four d'un moulin à grains inutilisé, mis à leur disposition par la commune.
"C'est surtout pour dépanner la population qu'on fait ça", ajoute ce pompier volontaire "depuis 1974".
"C'est un acte de solidarité vis-à-vis de la population, et notamment des personnes âgées", alors que la boulangerie la plus proche est dans un village situé à plusieurs kilomètres, se félicite le maire.
_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Lun 10 Aoû 2009 3:25 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Lun 10 Aoû 2009 2:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici un petit article paru sur le site du PARIS NORMANDIE le 05/08/2009 :




En Inde, le "village des jumeaux" déconcerte les médecins





A Kodinji, village de l'Etat du Kerala, dans le sud de l'Inde, il n'est pas rare que le visiteur ait le sentiment d'y voir double. Sur 2.000 familles, la localité abrite en effet plus de 200 paires de jumeaux, au grand étonnement du corps médical, qui ne peut expliquer ce phénomène ni par le régime alimentaire de la petite communauté, ni par son environnement ou la prise de médicaments anti-stérilité. Avec une fréquence de 45 jumeaux pour 1.000 naissances, Kodinji compte six fois plus de cas de gémellité que la moyenne. Les femmes du village qui partent s'installer ailleurs sont réputées pour donner elles aussi naissance à des jumeaux. L'association TAKA ("Les jumeaux de Kodinji et leurs familles") a recensé 204 cas de jumeaux dans le village au début de l'année. Mais ce nombre a grossi depuis et cinq femmes sont actuellement enceintes de jumeaux. "C'est un phénomène ahurissant de voir un tel prodige médical se produire dans un endroit aussi localisé, où les habitants ne sont pas exposés à des médicaments ou des produits chimiques dangereux", se réjouit le Dr Krishnan Sribiju, qui vit à Kodinji. Des jumelles de 65 ans sont les doyennes de cette population très particulière. Les benjamines sont des soeurs nées le 10 juin. Les jumeaux de Kodinji sont pour la plupart de faux jumeaux, c'est-à-dire qu'ils sont nés d'ovules différents fécondés au même moment. Les vrais jumeaux, eux, proviennent de la division d'un même oeuf après fécondation.
_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2009 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Paraguay : le bébé mort-né était vivant
Info presse du 10 août 2009





Un bébé très grand prématuré, déclaré mort par les médecins d'un hôpital au Paraguay, a provoqué une surprise de taille à ses parents en se "réveillant" juste à temps avant son enterrement. Le petit garçon, né après 24 semaines de grossesse, ne pesait que 500 grammes à la naissance. "Le bébé ne bougeait pas, il n'avait pratiquement aucun réflexe respiratoire et nous n'entendions aucun battement de coeur donc nous l'avons déclaré mort", a raconté le docteur de l'unité de soins pédiatrie de l'hôpital public d'Asuncion.

La famille reçoit alors un certificat de décès et une boîte en carton en guise de cercueil pour le corps de son enfant. Mais, alors qu'elle quitte l'hôpital et se prépare à enterrer le bébé, l'incroyable se produit. "J'ai ouvert la boîte, j'ai sorti le bébé et il s'est mis à pleurer. J'ai pris peur, j'ai dit: 'le bébé pleure' (...) Ensuite, il a commencé à bouger les bras, les jambes et j'ai eu peur, vraiment peur", a déclaré une membre de la famille.

Placé sous couveuse, le bébé est à présent dans un état stable. Une enquête a été ouverte à l'hôpital.


_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Lun 24 Aoû 2009 4:03 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2009 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici un extrait de l'article paru par BERLIN (AFP) le 13.08.2009 05:48 sur :


Le "dimanche des barbelés", le jour où Berlin fut coupée en deux




L'article étant long j'ai dû le couper un peu pour l'exercice. Veuillez m'en excuser.



Les Berlinois fêteront cette année les 20 ans de la chute du "Mur" mais beaucoup restent marqués par le jour d'été 1961 où cette clôture de barbelés et de ciment coupa brutalement la ville en deux.

En ce "dimanche des barbelés", le 13 août, les Allemands de l'Est se sont réveillés piégés dans les secteurs d'occupation soviétiques, séparés en une nuit de leur famille et de leurs proches. L'Allemagne de l'Est avait décidé de mettre un terme à l'exode de sa population qui préférait la liberté et la prospérité de la RFA aux rigueurs de la zone soviétique. Berlin, avec ses deux zones d'occupation, était un point de passage privilégié par les fuyards.

Dans le plus grand secret, des dizaines de milliers d'hommes avaient été mobilisés pour ériger à la hâte, dans la nuit du 12 au 13, chevaux de frise et barbelés et cimenter littéralement la division de l'Europe sous la Guerre froide.
Les images d'habitants de la Bernauerstrasse, une rue qui longeait la nouvelle frontière, sautant par les fenêtres dans des bâches tendues par les pompiers de Berlin-Ouest ont fait le tour du monde, comme celles de l'Eglise de la réconciliation, murée pour empêcher l'accès des fidèles de l'Ouest ...




... Des milliers d'hommes armés, avec ordre d'arrêter ou de tuer les fuyards, gardaient cette "barrière de protection anti-fasciste". Ce qui n'a pas empêché près de 5.000 personnes de parvenir à fuir, passant par dessus, à travers, ou même en dessous du mur jusqu'à sa chute en 1989, selon le Groupe de travail du 13 août - des centaines y ont laissé leur vie.

Aujourd'hui, seuls quelques fragments isolés du mur sont encore debout à Berlin, ce qui n'empêche que la séparation est encore loin d'avoir totalement disparu, estiment de nombreux Allemands.
"Je pense n'avoir jamais autant pleuré qu'à la chute du Mur. C'était magnifique, se rappelle Karola Habedank. "Mais je pense que l'unité que nous avons aujourd'hui n'est pas encore dans toutes les têtes".


_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mar 18 Aoû 2009 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Brève parue le : 18 août 2009 08h55
Un pas vers l'origine extraterrestre de la vie






Des traces d'un acide aminé, la glycine, ont été découvertes pour la première fois sur une comète, ont annoncé lundi des scientifiques, selon lesquels cette découverte renforce l'hypothèse selon laquelle la vie pourrait être d'origine extra-terrestre.
 
Les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines, et la glycine est le plus courant des vingt différents qui existent. Ces traces de glycine ont été retrouvées dans les échantillons prélevés en janvier 2004 dans la queue de la comète Wild 2 par la sonde Stardust de la Nasa, à 390 millions de km de la Terre. Les échantillons étaient revenus sur Terre deux ans après à bord d'un caisson automatisé.
 
La présence de glycine avait été signalée dès l'an dernier, mais il a fallu longtemps aux chercheurs pour s'assurer qu'elle ne provenait pas d'une contamination et qu'elle était bien d'origine extraterrestre. "Nous n'étions pas certains qu'elle ne venait pas de la fabrication ou de la manipulation de la sonde", a expliqué Jamie Elsila, astrobiologiste au Centre spatial Goddard de la Nasa, dans le Maryland.
 
"Nous avions déjà trouvé des acides aminés dans des météorites, mais c'est la première fois qu'il en est détecté dans une comète", a-t-elle déclaré. Les protéines, qui forment l'intégralité des organes, cellules et enzymes des organismes vivants, sont formées de chaînes d'acides aminés. De nombreux scientifiques pensent que les premiers acides aminés auraient pu arriver sur Terre à bord de météorites ou de comètes, et que d'autres planètes dans l'univers auraient pu être "ensemencées" de la même manière. "La découverte de glycine dans une comète renforce l'idée selon laquelle les briques fondamentales de la vie sont répandues dans l'espace, et étaie l'argument selon lequel la vie pourrait être bien plus répandue dans l'univers qu'on ne le pense", a estimé Carl Pilcher, directeur de l'Institut d'astrobiologie de la Nasa en Californie.
 
Les travaux qu'elle a dirigés sont présentés dans la revue "Meteoritics and Planetary Science".
_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Jeu 17 Sep 2009 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Prouesse chirurgicale sur un bébé prématuré à l'hôpital Robert-Debré de Paris
PARIS (AFP) - 04.09.2009 07:46



Une petite fille prématurée de 31 semaines a été opérée immédiatement après sa naissance d'une tumeur quasiment égale à son poids, à l'hôpital Robert-Debré (AP-HP), "un exemple de complémentarité d'une équipe qui a réfléchi pour prendre la bonne décision de sortir ce petit bébé avant que son coeur aille mal", a expliqué vendredi à l'AFP le Dr Bonnard.
La petite fille est née par césarienne le 25 août. Elle pesait 1,7 kg et la tumeur développée essentiellement à l'extérieur de son corps, au niveau du coccyx, 1,5 kg. "Elle a été opérée dans l'heure qui a suivi sa naissance", a précisé le chirurgien.




suite de l'article non transcrit :
Pour le Dr Bonnard, il "faut encore être prudent". Le bébé "a très bien supporté l'intervention et la réanimation, extrêmement lourde". "Il va bien, mais c'est encore trop tôt pour se prononcer définitivement". "Maintenant, ce sont les complications de la prématurité qu'il faut éviter", a-t-il expliqué. La petite fille devra ensuite restée sous surveillance.
La naissance et l'opération ont mobilisé "toute l'équipe prénatale, l'équipe d'obstétrique qui a fait la césarienne, deux équipes d'anesthésistes, l'équipe de néonatalogie et enfin les chirurgiens".
La tumeur qui a été enlevée était un tératome, un amas de tissu "normal", qui en fait "une tumeur a priori bénigne". Elle peut néanmoins entraîner le décès du bébé in utero ou à la naissance, en cas d'insuffisance cardiaque, lorsque le petit coeur n'arrive pas à alimenter la masse de la tumeur.
Le taux de mortalité sur ces grosses tumeurs est estimé à 60%, a précisé le chirurgien. Leur fréquence est assez rare, de l'ordre de 20 cas par an en France.

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Jeu 17 Sep 2009 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cette grippe sème le doute Article paru le : 17 septembre 2009



SANTE. Dangerosité du virus, efficacité du vaccin, action des autorités, atteintes aux libertés publiques : doutes et interrogations apparaissent à mesure que s'étend l'épidémie.

Au 14 septembre, la France avait enregistré 25 décès depuis l'apparition de l'épidémie, dont cinq en métropole, pour la plupart des malades souffrant déjà d'autres pathologies lourdes et souvent multiples.
Mais l'épisode grippal a connu un premier tournant avec le décès, dimanche à Saint-Etienne, d'un homme de 26 ans jusque-là en parfaite santé.
« Il ne faut pas se voiler la face : cette grippe A tue et il y aura évidemment d'autres décès en France, comme celui-là, touchant des jeunes sans pathologie particulière », prévient Bruno Lina, directeur du Centre national de référence sur la grippe.
Selon le Haut conseil de la santé publique, la plupart des formes graves et des décès liés à la grippe concernent des personnes de moins de 60 ans n'ayant pas d'autre pathologie.
Malgré l'extension de la maladie qui a fait au moins 3 200 morts dans le monde selon l'OMS, aucun signe de malaise social lié au phénomène ne semble apparaître en France.
« Pour l'instant, je n'ai pas l'impression qu'il y ait de véritables peurs collectives, contrairement à ce qui s'était passé au début de l'épidémie de sida, où très vite étaient apparues des craintes fantasmatiques de contagion »,

Suite de l'article non transcrit :

... a expliqué Bernard Paillard, directeur de recherche au CNRS.
Ces craintes sont selon lui liées à des « croyances en des modes de transmission du virus par la salive, les larmes, la sueur, les moustiques ».
Quelques raisons de ce flegme relatif des Français, selon le chercheur : la grippe est un mal connu ; la médecine ne semble pas impuissante, les pouvoirs publics ont organisé une surveillance.
Objet de recherches accélérées dans tous les grands laboratoires du monde, le vaccin contre la grippe porcine continue d'être testé, notamment pour mesurer les effets secondaires lié à l'adjuvant.
« Les effets secondaires sont faibles et connus, comme une petite douleur sur le lieu d'injection. Des centaines de milliers de personnes ont été vaccinées avec ce type d'adjuvant, sans effet secondaire sérieux », déclare Brigitte Autran, chargée à l'Inserm des recherches-actions sur le vaccin contre la grippe A.
Pour Bruno Lina, « le bénéfice de la vaccination est considérable ».
Les autorisations de mise sur le marché français devraient arriver vers le 15 octobre.
Plus de 94 millions de doses de vaccins ont été commandées par les autorités françaises.

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Ven 18 Sep 2009 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laure Manaudou met un terme à sa carrière PARIS (AFP) - 18.09.2009 08:53





L'ancienne championne olympique française Laure Manaudou a annoncé qu'elle arrête sa carrière, dans un entretien au quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France, publié vendredi.
"C'est décidé. J'arrête. Cela n'a pas été une décision facile à prendre. Elle s'est imposée à moi petit à petit. Ce n'est pas un coup de tête. Tout cela a mûri doucement", a déclaré Laure Manaudou, âgée de 22 ans.
Médaillée d'or aux JO d'Athènes en 2004 à 17 ans, son palmarès est le plus fourni de la natation française.


Ci-dessous le lien vers l'article complet :

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Laure_Manaudou_met_un_terme_a_sa_carriere.htm?&rub=1&xml=newsmlmmd.635390d2ed9796fbf82984a1ba39335a.501.xml

BON WE A TOUS
_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Textes-Discussions en sténo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com