Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Merci des réponses

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Vous et la sténographie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 03 Oct 2011 11:00 am    Sujet du message: Merci des réponses Répondre en citant

Merci à Yvon Bourlès et à fred pour leurs messages.

1) Oui, réinventer l'eau tiède n'a pas beaucoup de sens : je suis conscient de l'énorme travail fait en tachygraphie. Rien que pour l'Angleterre et les Etats-Unis, depuis moins de 500 ans, il y a eu pratiquement, en moyenne, une proposition de nouveau système tachygraphique par an.
Sauf, et c'est le cas pour moi, si c'est en partie un peu un passe-temps, un prétexte à observations : d'où mon petit système maison, qui, bien entendu, n'est pas fait pour être lu par un tiers (il n'est d'ailleurs toujours pas pleinement stabilisé). C'est un peu comme si on essaie de concevoir une langue artificielle, c'est un exercice qui permet de mieux comprendre comment fonctionnent les langues naturelles.

2) Maintenant, en ce qui concerne les séquences de mots en Duployé (autres que des innovations personnelles du sténographe), ce qui m'a frappé en tant que profane c'est qu'elles font l'objet d'"abréviations" et de "blocages", non seulement pour des locutions comme "à peu près", "au fur et à mesure", "d'une part", qui pourraient légitimement figurer avec des entrées séparées dans les dictionnaires du français si les conventions lexicographiques étaient différentes de ce qu'elles sont traditionnellement, mais aussi pour des séquences fréquentes mais peu ou pas lexicalisées, telles que "il y a", "en ce qui la concerne", "sous ce pli", "vous aviez", "je n'ai pas", "le plus rapidement possible", "pour ainsi dire", "purement et simplement", "il est évident que", "non seulement", "jusqu'à présent" et même des séquences appelant un achèvement, comme "dans cette", "dans son", etc. (je consulte Hautefeuille & Ramade, Cours de sténographie, Système Duployé codifié, Hachette 1981).

Concernant les écritures abrégées ou systèmes inspirées de l'écriture (en principe), je viens de découvrir la "sonography" de Davies, sur laquelle je poste un mot dans la rubrique "Autres systèmes". J'y mets également un mot sur Gabelsberger.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 645
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Lun 03 Oct 2011 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1) C'est bien ce que j'avais cru comprendre : réinventons l'eau chaude ! Mais avec délices ! Les jeux intellectuels sont bien plus passionnants que le sport à la télé !

2) J'ai relu votre phrase attentivement car j'avais lu "Duployé" puis je retrouvais les mêmes abréviations qu'en Prévost-Delaunay… ce qui doit être normal puis qu'on doit y retrouver les mot ou suites de mots que l'on retrouve le plus dans une correspondance administrative.

Et maintenant je vais de ce pas découvrir la "sonography" !

Yvon
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Lun 03 Oct 2011 2:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je comprends un peu mieux ce que vous voulez dire, par blocages et séquences de mots. En fait, vous y incluez les abréviations, qui sont constituées en liste tellement fermée et obligatoire qu'on les apprend par cœur au fur et à mesure de l'apprentissage général, au point qu'on oublie qu'il s'agit effectivement, pour une bonne part, de mots agglutinés.
Il faut savoir que la liste finale d'abréviations de la méthode Duployé, par exemple, est un choix (critiquable) parmi une multitude d'abréviations qui ont existé à une certaine époque. La tendance à resserrer, en un seul sténogramme, les mots des locutions les plus fréquentes a donc toujours existé ; mais le danger de cette tendance est bien dans l'exagération, qui a conduit à la restriction draconienne de la codification française.
Même si des statistiques manquent, sur les séquences de mots, je crois qu'il suffirait de prendre les listes d'abréviations des diverses méthodes de sténo ou d'écriture rapide, pour avoir une assez bonne idée des blocages les plus courants, puisqu'on retrouve à peu près les mêmes partout. Mais attention, n'oubliez pas qu'il s'agit surtout de langage commercial ou administatif. À partir d'un corpus plus littéraire, ou plus scientifique, on aurait peut-être obtenu d'autres résultats. Il existe, par exemple, des listes d'abréviations médicales, juridiques ou économiques.
D'autre part, selon les méthodes, les séquences sont parfois faciles à écrire, ce qui rend les blocages peu intéressants.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kimou



Inscrit le: 18 Nov 2011
Messages: 83
Localisation: aube

MessagePosté le: Jeu 05 Jan 2012 10:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

fred a écrit:
Je comprends un peu mieux ce que vous voulez dire, par blocages et séquences de mots. En fait, vous y incluez les abréviations, qui sont constituées en liste tellement fermée et obligatoire qu'on les apprend par cœur au fur et à mesure de l'apprentissage général, au point qu'on oublie qu'il s'agit effectivement, pour une bonne part, de mots agglutinés.
Il faut savoir que la liste finale d'abréviations de la méthode Duployé, par exemple, est un choix (critiquable) parmi une multitude d'abréviations qui ont existé à une certaine époque. La tendance à resserrer, en un seul sténogramme, les mots des locutions les plus fréquentes a donc toujours existé ; mais le danger de cette tendance est bien dans l'exagération, qui a conduit à la restriction draconienne de la codification française.
Même si des statistiques manquent, sur les séquences de mots, je crois qu'il suffirait de prendre les listes d'abréviations des diverses méthodes de sténo ou d'écriture rapide, pour avoir une assez bonne idée des blocages les plus courants, puisqu'on retrouve à peu près les mêmes partout. Mais attention, n'oubliez pas qu'il s'agit surtout de langage commercial ou administatif. À partir d'un corpus plus littéraire, ou plus scientifique, on aurait peut-être obtenu d'autres résultats. Il existe, par exemple, des listes d'abréviations médicales, juridiques ou économiques.
D'autre part, selon les méthodes, les séquences sont parfois faciles à écrire, ce qui rend les blocages peu intéressants.


---

Pourquoi porter une critique sur les abréviations de la Duployé codifiée ? Elles sont bien utiles lorsqu'on passe un concours de Secrétaire ou de Rapporteur au Sénat ?

Je pousse même l'utilisation des abréviations à l'exagération - pour les mots dont la racine fait partie de la liste d'abrévations mais dont la fin du mot n'existe pas sur cette liste. A force de répéter ce même mot, je finis par l'écrire machinalement.

Ex : service ("SEV") - j'ajoute "able" (serviable) - j'ajoute "iteur" (serviteur).

J'ai de plus en plus tendance à écrire la Duployé codifiée en tout petit et je contracte de plus en plus les mots pour gagner de la vitesse - l'essentiel est d'arriver à se relire. Par contre, j'ignore si une collègue pourrait deviner le mot.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Jeu 05 Jan 2012 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est tout le problème des abréviations personnelles : on est seul à pouvoir les relire. D'autre part, ce qui est critiquable, ce n'est pas qu'il existe des abréviations (c'est une excellente chose !), c'est le choix des mots que l'on décide d'abréger qui est discutable. On peut critiquer aussi le fait qu'un mot soit abrégé, mais non ses dérivés : l'exemple que vous donnez de «service, serviable, serviteur» est révélateur du problème.
Je vous rappelle qu'en Duployé codifiée, la liste d'abréviations est close, c'est-à-dire qu'en théorie, on n'a pas le droit d'en inventer de nouvelles. Comprenez-vous maintenant pourquoi c'est critiquable ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Vous et la sténographie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com