Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ebenezer Howard : sténographie, urbanisme, espéranto

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2011 4:17 pm    Sujet du message: Ebenezer Howard : sténographie, urbanisme, espéranto Répondre en citant

Les Français (et même maintenant les Anglais) connaissent mal un personnage important
dans l'histoire de l'urbanisme anglais et européen, le sténographe professionnel Ebenezer Howard (1850-1928),
devenu "Sir" Ebenezer en 1927 :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ebenezer_Howard

Chose inattendue, cet article de Wikipedia français est bien plus étoffé que son pendant anglais,
mais en le lisant on doit subir une "traduction" pénible et parfois loufoque, où on nous fait savoir
que Howard "a travaillé dans des postes cléricaux" (= comme employé de bureau !).

Avec Ebenezer Howard on assiste à la composition d'un cocktail d'idées assez fascinant,
où la sténographie a probablement sa petite part, quoique je n'arrive pas à trouver des déclarations de Howard sur la question.

Howard, urbaniste utopiste, d'un type aimable (pas du tout comme ce fada totalitaire de Le Corbusier,
qui projetait de raser le centre de Paris pour le truffer de gratte-ciels, avec le Plan Voisin de 1925),
est le fondateur du mouvement des "cités-jardins", qui a connu un certain succès en France,
même si le nom de Howard y est peu connu du grand public. C'est un peu les villes à la campagne d'Alphonse Allais :
"On devrait construire les villes à la campagne, car l'air y est plus pur". Tout ça est, si j'ose dire,
dans l'air du temps. Il y a encore à Paris, à Belleville, un lotissement de la coopérative "La campagne à Paris".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Campagne_à_Paris
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sully_Lombard

Voir aussi :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cité-jardin

Or Ebenezer Howard gagnait sa vie comme sténographe en Pitman, puis reporter judiciaire, journaliste,
et ensuite sténographe parlementaire de la maison Gurney (dont j'ai parlé à propos de la méthode Gurney).
Il s'était formé lui-même tout jeune. Il avait un tempérament d'inventeur, s'était intéressé à l'élaboration d'une montre,
d'un fusil à répétition, et il avait essayé de mettre au point un modèle de sténotype un peu trop compliqué
pour être viable :
http://oztypewriter.blogspot.com/2011/07/on-this-day-in-typewriter-history_27.html

Et c'était aussi un espérantiste enthousiaste, un curieux de spiritisme, et un lecteur de l'utopiste socialiste
Edward Bellamy (c'est un peu pathétique à lire 120 ans plus tard).

En 1907 le troisième congrès des espérantistes s'était tenu à Cambridge, et 500 participants visitèrent
la cité-jardin ("gardena urbo") de Letchworth le 13 août.
http://biblbut.wordpress.com/kio-estas-kie/britaj-kongresoj-de-esperanto/3a-universala-kongreso-de-esperanto-cambridge-1907/

Ils furent accueillis par Howard, qui leur fit un discours dans la langue appelée, selon lui, à s'étendre à la planète entière,
l'espéranto, dont voici le début en traduction anglaise. Soulevé par son enthousiasme, il y établit sans sourciller
une comparaison un peu inattendue entre l'espéranto et les cités-jardins (dommage que, dans son éloge de la simplicité,
il n'ait pas cru devoir citer la sténographie, ça aurait été complet) :

"Friends of the young laguage! I most heartily greet you in the name of the friends of the young city.
Esperanto and the Garden City are both bringing about new and better conditions of peace and agreeement.
Therefore it gives me great pleasure to tell you, through the medium of our dear, young language Esperanto,
something about our dear young Garden City. I do so, nowise doubting, that, as Esperanto is destined
to become a language universally understood, so too the fundamental principles of the Garden City Movement
will some day be applied throughout the world. Garden City aims at achieving, in the sphere of everyday life,
what Esperanto aims at in the sphere of languages [...]. The fundamental principles of Garden City,
like the gramatical rules of Esperanto, are very few and easily grasped."

(traduction p. 188 de Dugald Macfayden, Sir Ebenezer Howard and the town planning movement,
Manchester University Press, 1970)

Renouant cent ans après avec cet espoir frustré, en mai 2007, le congrès annuel des espérantistes britanniques
s'est tenu à la cité-jardin de Letchworth.
L'éminent phonéticien anglais John C. Wells, pilier du mouvement espérantiste britannique, mentionne la chose ici :
http://www.phon.ucl.ac.uk/home/wells/blog0705a.htm

Autres sites :
http://en.wikipedia.org/wiki/Welwyn_Garden_City
http://cashewnut.me.uk/WGCbooks/web-WGC-books-1990-2.php
http://www.library.cornell.edu/Reps/DOCS/howard.htm

Ebenezer Howard remis dans le contexte des mouvements urbanistiques :
http://utopies.skynetblogs.be/04-theories-transitoires/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com