Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Diphtongues en intégrale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Abréviations-Questions techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
pkt



Inscrit le: 29 Jan 2021
Messages: 4

MessagePosté le: Lun 08 Fév 2021 10:16 am    Sujet du message: Diphtongues en intégrale Répondre en citant

Bonjour,

Je cherche la bonne façon d'écrire les diphtongues en Duployé intégrale, sans les contracter.

J'ai lu à plusieurs reprises dans ce forum que le placement des voyelles n'est pas uniformisé avant la codification de 1950 (j'ai aussi pu le constater !), aussi j'ai cherché des textes ultérieurs :
-le document duployé intégrale qu'on pouvait trouver sur le site stenographie.ch
-une méthode de duployé codifiée qu'on trouve en libre accès sur google drive, mais dont il manque les premières pages : je n'ai pas pu la dater ni identifier l'auteur.

Je m'appuie sur les exemples page 9 du document suisse, et page 31 de la méthode codifiée : n'hésitez pas à suivre les liens ci-dessus pour les regarder.

Dans la plupart des exemples de diphtongues «cercle suivi de fraction de cercle» («point», «loué», «héroïque», «caïd», etc.) que donnent ces ouvrages, la fraction de cercle (quart ou demi) est raccourcie : un quart de cercle n'est tracé que comme un huitième, et un demi n'est tracé que comme un quart.

Cette "diminution" de la fraction de cercle n'est mentionnée nulle part, mais je suis tenté de déduire une telle règle empirique à partir des exemples donnés.

Seulement, alors que «poète» juste à-côté, la respecte, le mot «poème», ne respecte pas cette règle ! (au passage, le «o» de poème a un forme bien différente des autres exemples...)

Je lance donc cet appel à ceux qui connaissent bien le sujet : pourquoi cette différence entre le «è» de poète et le «è» de poème ? Pourrait-on prolonger le «è» de poète, ou raccourcir le «è» de poème , comme dans mon dessin ci-dessous ? Que pensez-vous de ce dessin, les deux écritures vous semblent-elles valides ?

ET LA QUESTION la plus importante : Auriez-vous une règle à proposer pour remplacer ma règle empirique ?



EDIT :

En regardant la proposition de Van Anderson pour les caractères Duployé dans la norme unicode, je vois, quelle chance, qu'il utilise les séquences P-A-I-M et P-A-I-T comme exemples ! Presque les mots «poème» et «poète» ! Il a vraiment bien choisi.
Il trace cela de deux façons différentes, l'une d'elle étant celle qui respecte ma règle empirique : lien vers la page

Cela me donne plus de confiance dans cette règle que je suppose sans l'avoir vue écrite nulle part.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 692
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Ven 12 Fév 2021 2:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Ce sont les sténogrammes de gauche qui sont les plus corrects.
Il faut savoir que la sténographie Duployé suisse diffère de la tradition Duployé française, par conséquent il faut se méfier des méthodes suisses qui se sont éloignées des préconisations françaises (à moins que vous ne soyez Suisse, et que vous vouliez suivre cette méthode, bien sûr !) Idem avec des éditions canadiennes !

En cas de doute, et ici pour ce qui concerne les diphtongues et les hiatus, il faut suivre la règle donnée dans la méthode codifiée ; c'est le plus sûr.
Vous vous étonnez aussi des différences de grandeur de la boucle tracée après le cercle ; en vérité, dans l'idéal, il faudrait qu'elle soit tout le temps de la même grandeur pour une même voyelle, mais dans la pratique, ce n'est jamais très facile. D'un autre côté, ce n'est pas très important, car les mots contenant des hiatus sont assez uniques et ne peuvent pas être confondus avec d'autres. Alors, que la boucle soit plus ou moins grande, vous reconnaîtrez toujours le mot.

La méthode que vous avez trouvée sur Google drive est celle de M. Hautefeuille, des éditions Hachette ; c'est l'une des plus classiques et des plus précieuses pour le débutant, grâce aux tableaux de position des signes. Je vous invite à l'étudier très minutieusement, et à respecter les positions données dans les tableaux, même si vous ne vous contentez que de l'écriture Duployé intégrale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Abréviations-Questions techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com