Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sténographie italienne : comparaison des systèmes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 645
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Ven 11 Jan 2008 10:14 pm    Sujet du message: Sténographie italienne : comparaison des systèmes Répondre en citant

Bonjour,

Merci beaucoup , Alchimiste, pour ce gros travail de présentation de ces quatre systèmes de sténographie italienne.
Savez-vous s'il y a des différences de performances entre ces systèmes ? Et certains sont-il plus répandus que d'autres ? Ont-ils des liens avec des sténographies d'autres langues ou sont-ce des systèmes autonomes ?

Je sais, je suis curieux…

Bonne soirée et merci encore

Yvon
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Alchimiste



Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 13
Localisation: Bologne, Italie

MessagePosté le: Ven 11 Jan 2008 11:06 pm    Sujet du message: Re: Sténographie italienne : comparaison des systèmes Répondre en citant

Bonsoir Yvon et merci pour ces questions!

lepetitstenographe a écrit:
Savez-vous s'il y a des différences de performances entre ces systèmes ?

Si bien appris, le Gabelsberger-Noë est peut-être le plus rapide. Le Cima et le Meschini sont probablement au même niveau de vitesse, tandis que lo Mosciaro est sûrement le moins performant.

lepetitstenographe a écrit:
Et certains sont-il plus répandus que d'autres ?

Le Gabelsberger était le plus répandu jusqu'à la moitié du XX siècle, puis le Meschini mais sûrtout le Cima ont gagné la faveur de beaucoup de professeurs de sténo. Le Mosciaro était le moins répandu car il a été autorisé seulement à la fin des années 1950 donc il a eu moins de temps pour se diffuser.

lepetitstenographe a écrit:

Ont-ils des liens avec des sténographies d'autres langues ou sont-ce des systèmes autonomes ?

Le Gabelsberger-Noë est l'adaptation italienne du système allemand Gabelsberger (le premier système cursif au monde). Tous les autres sont des systèmes autonomes créés pour la langue italienne.

Lucio
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duployean



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 137

MessagePosté le: Sam 12 Jan 2008 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Alchimiste, et merci !

Merci pour ce travail de documentation impressionnant ! Je connaissais les systèmes italiens, surtout le Gabelsberger-Noe et le Cima, mais il me manquait des informations sur les autres. Auriez-vous connaissance du système Stenital ? Il a eu quelques succès en Italie, mais c'est surtout en Amérique Latine qu'il est le plus utilisé. Ce système a mis en application un procédé abréviatif unique - n'indiquer que ce qui est essentiel pour reconstruire le message. Facile à dire, mais extrêmement difficile à maîtriser.
Il est toujours intéressant de comparer les systèmes les uns aux autres. Les systèmes cursifs ou semi-cursifs ont beaucoup à enseigner aux utilisateurs des systèmes géométriques car personne n'écrit géométriquement sa langue naturelle. Un système cursif ou semi-cursif supporte très facilement la déformation dûe à la vitesse d'écriture - ce n'est pas le cas pour les systèmes géométriques. Je reviendrai sur ce point plus tard, lorsque j'aurai étudié les signes des différents systèmes italiens. Merci encore !


Dernière édition par Duployean le Dim 13 Jan 2008 12:38 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duployean



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 137

MessagePosté le: Sam 12 Jan 2008 2:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Veuillez m'excuser. Je crois que le système Stènital est identique au système Mosciaro. En Amérique Latine est seulement connu sous le nom de Stenital et parfois Estenital.

Dernière édition par Duployean le Dim 13 Jan 2008 12:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alchimiste



Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 13
Localisation: Bologne, Italie

MessagePosté le: Sam 12 Jan 2008 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Duployean a écrit:
Je crois que le système Stènital est identique au système Mosciaro.

Oui, exactement, j'aurais dû le préciser. Mosciaro est le nom de l'inventeur du système, qu'il a nommé Stenital-Mosciaro.
Il s'agit d'un système qui n'a pas eu un grand succès en Italie, selon moi pour les raisons suivantes:
1) L'État italien n'a reconnu ce système qu'en 1955, a ce temps-là il y avait déjà trois systèmes bien développés et diffusés en Italie.
2) Mr. Mosciaro n'a jamais donné à aucun éditeur ou auteur la permission d'écrire des méthodes sur son système. Il écrivait les méthodes lui-même et les publiait grâce à une petite maison d'édition qu'il avait créée. Pour cette raison il n'y avait que très peu de méthodes de Stenital et elles avaient une apparence très "artisanale". Par contre, il y avait des dizaines de belles méthodes des autres systèmes (surtout de Gabelsberger et Cima).
3) Mosciaro a voulu créer un système simple... mais je crois qu'il a exagéré! Le système Stenital est si peu "codifié" que parfois il y a des doutes en ce qui concerne le tracement de certains signes. En outre, le choix de certains signes est discutable. La présence de signes très longs (I, Ch, Gh, F, V) porte à la formation de sténogrammes qui s'éloignent beaucoup de la ligne de base quand on n'emploie pas les abréviations facultatives (on arrive parfois à croiser les sténogrammes de la ligne supérieure ou inférieure). Mais ça c'est une objection que je pose au système Meschini aussi (là le problème est accentué par le symbolisme de position, qui fait commencer certains mots au dessus ou au dessous de la ligne de base).
4) L'abréviation facultative du système Mosciaro, qui s'appelle ALI (Abréviation Linguistique Intuitive) est à mon avis trop peu "codifiée", comme tout le reste du système. Je trouve qu'il est trop "expéditif" de dire "on peut écrire de chaque mot seulement ce qui est essentiel pour relire le texte". Je crois que les abréviations facultatives du Meschini et du Cima sont un bon compromis entre celles du Galbesberger (très compliquées à apprendre... elles réduisent beaucoup les sténogrammes mais introduisent aussi de grandes ambiguïtés à la relecture) et celles du Mosciaro.
Si quelqu'un est intéressé à quelques notions en plus sur le système Stenital, il y a une nouvelle page wikipedia: http://it.wikipedia.org/wiki/Stenital_Mosciaro

Lucio


Dernière édition par Alchimiste le Dim 13 Jan 2008 2:13 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duployean



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 137

MessagePosté le: Sam 12 Jan 2008 4:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci encore. Je viens de lire la page de Wikipédia. Il me faudra plusieurs jours pour la digérer. Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Jeu 20 Oct 2011 8:34 am    Sujet du message: Articles de Paganini Répondre en citant

Sur la sténographie en Italie et son histoire, voir cet article de Paolo A. Paganini :
http://www.fondazionegiulietti.it/downloads/c12pagan.pdf

A la page 6, amusant portrait d'Enrico Noe dessiné avec des signes de la Gabelsberger.

Un autre article plus général de Paganini sur l'histoire de la sténographie :
http://www.fondazionegiulietti.it/downloads/c11pagan.pdf

A la fin, Paganini émet l'hypothèse selon laquelle Gabelsberger aurait pu tirer une partie
de son inspiration de l'écriture du sanscrit. Faute d'un examen précis, je ne sais pas ce qu'il
convient d'en penser. J'observe simplement que, pour ce qui est de l'argument n° 2,
concernant l'analyse morphologique en radical + affixes, on n'a pas lieu d'invoquer
les sanscrit, puisque, comme je l'ai rappelé dans un fil de discussion concernant
l'écriture abréviative de Scott de Martinville (19 octobre 2011, 2:42 pm), les techniques abréviatives médiévales,
même de façon brouillonne, opéraient en partie sur ce principe.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com