Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les prétendues Notes tironiennes de Feutry, 1775

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Sam 29 Oct 2011 5:26 pm    Sujet du message: Les prétendues Notes tironiennes de Feutry, 1775 Répondre en citant

J'ai posté par ailleurs une intervention sur un mystérieux manuscrit sur lequel Chantal Sobeniak, en septembre 2009,
demandait de l'aide. Voir ici mes Notes sur le manuscrit de 1816 :

http://forumsteno.vosforums.com/post4275.html#4275

Dans mes cogitations et pérégrinations sur cette énigme (que je n'ai pu qu'effleurer sans l'éclaircir), j'ai découvert l'existence
de cet appétissant ouvrage :

Manuel tironien, ou Recueil d'abréviations faciles & intelligibles de la plus grande partie des mots de la langue françoise
rangés par ordre alphabétique
Ouvrage utile aux personnes qui ont beaucoup d'écritures à expédier, & qui connoissent la valeur du temps.
Par M. Feutry.
[...]
Paris 1775

http://www.archive.org/stream/manueltironieno00feutgoog#page/n8/mode/2up

Le titre est éminemment trompeur. Ce que Feutry propose, en réalité, dans on ouvrage de 482 pages, ce ne sont pas
des signes inspirés des vraies notes tironiennes (dont il connaît la nature), ni une sténographie (il connaît Byrom), non,
c'est un "lexique portatif" d'abréviations normalisées, aux fins d'éviter l'anarchie abréviative. Illustrations plus loin.

Le lexique une fois clos, ensuite, à partir de la page 425, on a :
1) des tables de conjugaison des verbes ;
2) quelques abréviations ;
3) "Signes proposés pour faciliter les abréviations de chaque temps ou mode de verbe, soit actif, soit passif, auxiliaire ou irrégulier, &c".
C'est un système de notation symbolique

Il prend les mots sous forme graphique usuelle et il les compacte, sans introduire de signe spécial. "Lorsqu'on a avancé que,
pour gagner moitié du temps, on n'employoit qu'environ la moitié des lettres, on n'a pas prétendu que ce fût à chaque mot,
puisqu'il en est auxquels il ne faut pas toucher, mais dans l'ensemble d'un discours ; & l'on ose croire que c'en est bien assez
pour procurer les avantages promis par ce système".

Les participes passifs des verbes du premier groupe ont une apostrophe à la fin. Exemple : abaisser = absr ; abaissé = abs'.
On verra que cette apostrophe peut figurer à l'intérieur des mots.

Le m final note "-ment". Exemple: abaissement = absm

Le "-t" final désigne souvent "-sion", ou "-ant" ou "-ent". Exs. : abjuration = abjurt.

Le "-b" final contracte "-ble". Ex : abominable = abmnb

Quelques exemples de mots :
atténuer = at'nr, aucun = auc, autant que = aut-q, avec = av, balance = balnc, baptême = batê, bécassine = b'csn, cable = cab,
caillou = calu, cailloux = calx, chiffre = chfr, chœur = chœ, chrétien = chr't, cient = cim, fable = fab, falsificateur = flsfctr,
intention = intent, interlocution = intrlocut, omission = omiss, opaque = opq, opéra = op'ra, opération = op'rat, opérer = op'rr,
orientaux = orntw, répréhensible = r'pr'hnsib, républicain = r'pblcn, respect = rsp, ressembler = rsmblr, ridiculement = ridclm,
tonneau = tonu, toucher = tochr, toujours = toj, tousser = tussr, toux = tx, traîne = tr^n, tranchée = trnch', trouvaille = trovl.

Sans entrer dans une analyse fine des techniques de compression de Feutry, on peut placer son entreprise dans une ligne
qui compte, trois quarts de siècle plus tard, l'Ecriture abréviative de Scott de Martinville, et va jusqu'aux systèmes alphabétiques
sans signes spéciaux, type Personal Shorthand. On voit qu'elle s'étend sur au moins deux siècles.



Et qui était ce pseudo-tironien émérite ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aimé-Ambroise-Joseph_Feutry

Aimé Ambroise Joseph Feutry (Lille 1720 - Douai 1789) était un ancien avocat au Parlement de Douai, qui s'adonna ensuite
aux belles lettres. C'était un aède pré-romantique dans le style du poète anglais Edward Young, un des best-sellers sombres
et sublimes du XVIIIe siècle avec les Night Thoughts, 1742. Dans cette veine agréablement lugubre, Feutry s'est épanché
sur "Le Temple de la mort" (Londres et Paris 1753), "Les Ruines" (Londres 1767).

Voici un petit quelque chose sur les tombeaux :
http://www.mes-poemes.com/les-tombeaux/

C'était aussi un traducteur, de l'italien, du néerlandais, de l'anglais : ainsi de "Robinson Crusoë", en coupant les longueurs
de l'original, le "fatras", comme disait Rousseau, traduction qu'on peut lire en ligne. L'inlassable et polygraphique Feutry
a publié Essai sur la construction des voitures à transporter les lourds fardeaux dans Paris, 1781 ; Supplément à l'art du serrurier,
traduit du hollandais, 1781. Et un bref opuscule sur les machines de guerre, qu'on trouve en ligne.

Chose un peu insolite, le transatlantique Feutry était membre de la Philosophical Society de Philadelphie (actuellement
American Philosophical Society), fondée en 1743 par Benjamin Franklin (lequel, à vrai dire, a quasiment tout fondé à Philadelphie
: la compagnie des pompiers,
l'université, etc.) :
http://www.textesrares.com/poesie/feu000.htm

Dans une lettre écrite à Passy le 16 mars 1780, Franklin appelait Feutry "a worthy gentleman", et ceci est en fait une recommandation
à son correspondant pour accepter Feutry comme membre de la compagnie de Philadelphie. Feutry a d'ailleurs écrit une fable,
qu'il a envoyée à Franklin, dont je lis ceci : "Fable, in imitation of the English of Dr. Percival, on the experiment of pouring oil
to calm the waters during a storm. "Envoi'' to Franklin as a tribute of gratitude for his election to membership
in the [American] Philosophical Society at Philadelphia. (In French.)" sur :
http://www.amphilsoc.org/mole/view?docId=ead/Mss.B.F85inventory08-ead.xml

On peut lire de Feutry son ode "Dieu" sur Gallica. Et quelques fables, dont "Le Chiffre et le zéro", qui ne manque pas d'un je ne sais quoi
de charme arithmétique :

Pauvre Zéro, cache ta honte,
Disoit un gros Chiffre orgueilleux ;
Pourrois-tu faire seul un compte ?
Être nul, fuis loin de mes yeux.
Je connois mon néant, graces à ton injure,
Répondit l'humble créature,
Et sçais bien que tu peux faire un compte sans moi :
Mais, que je plains, ton ignorance !
Apprends que, placé près de toi,
Je décuple ton existence.

Je crois la leçon d'importance ;
La prenne qui voudra pour soi.

De Feutry, vous trouverez la fable "Le Socle et la statue" (1775), dans "L'Esprit des journaux", en ligne, page 235. Juste au-dessus de
"Projet d'orgie" (mais oui, ça ne s'improvise pas), de "M. Bertin", qui est Antoine Bertin, ou Antoine de Bertin, ou le chevalier Bertin,
ou ce que vous voudrez, rimailleur salace, et pas du tout, oh non !, l'austère et vertueux sténographe Théodore Pierre Bertin, le zélateur
de Taylor que nous vénérons tous. Mais cela allait de soi.

Conclusion (de Feutry ipsissimis verbis) pour "les personnes qui connoissent la valeur du temps" :

Cessons donc ici-bas de fixer nos désirs,
Tout n’est qu’illusion, d’illusions suivie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com