Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Abréviation
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Abréviations-Questions techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
kimou



Inscrit le: 18 Nov 2011
Messages: 83
Localisation: aube

MessagePosté le: Jeu 05 Jan 2012 12:59 pm    Sujet du message: Re: Abréviation Répondre en citant

Mimine a écrit:
Bonjour,
Quelqu'un pourrait-il me confirmer que le verbe "être" est bien représenté par une abréviation dans la méthode duployé, c'est à dire "ète".
Je l'ai toujours écrit de cette façon mais j'ai un doute car je vois qu'il n'apparait pas dans la liste des abréviations du site "geocities".
Merci
Mimine


---

oui, parce qu'on supprime le "re"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kimou



Inscrit le: 18 Nov 2011
Messages: 83
Localisation: aube

MessagePosté le: Jeu 05 Jan 2012 1:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

fred a écrit:
En effet.

Pourquoi s'écrit ainsi :



-
Fred,

C'est bien boucle "pe-re" + "qu" + "a" ?

J'écris ces signes plus petits : sinon, pour ma relecture, votre écriture sous-entend : "ve-re" + "quo"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Jeu 05 Jan 2012 2:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comparativement à la grandeur de la barre du K, les ronds représentent la voyelle A et le symbole «PeRe». Les O seraient beaucoup plus gros. La valeur des voyelles cercles doit être appréciée en fonction des consonnes environnantes. Il faut se garder de tracer des A trop petits pour éviter de les confondre avec des crochets ; il vaut mieux exagérer les O que rapetisser les A !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Mar 10 Jan 2012 11:28 am    Sujet du message: Pourquoi etc. Répondre en citant

On trouve le "pourquoi" bien tracé dans le dictionnaire de Pommier & Guaspare. Effectivement, comme le dit Fred, le "o" (ou le FeRe / VeRe) serait très nettement plus gros relativement au "k", comme on le voit dans les sténogrammes que P & G donnent pour "oc" / "ocre", "occasion", "loque", "coq" / "coque", "phoque", "toquade" ; voir aussi "froc" / "frac" / "furoncle" / "vrac" (et, logiquement, "fric", inconnu de P & G), "cahot", ou "couvre" / "couvert" / "cafard" / "kéfir" / "cafre" / "camphre". Et aussi le pittoresque "virole" /"férule" / "viril" / "frôle" / "frêle" / "vérole" rendu élégamment par un sténogramme unique, dont le tracé est un peu évocateur au surplus : eh oui, c'est comme ça en Duployé codifiée (voir le post-scruptum).

Malgré tout, les contraintes inévitables du logiciel utilisé par Fred l'obligent à tracer des ronds qui semblent trop gros, ce qui fait que son "pourquoi" ressemble plus au "franco" / "forclos" de P & G qu'à leur "pourquoi" (= "parka" / "burka" = un "virago" contracté).

Je suis arrivé à me procurer depuis la côte du Pacifique (Grants Pass, Oregon) ce fameux oiseau rare, le Pommier & Guaspare (Dictionnaire de sténographie Duployé Codifié, Foucher, 1954), exemplaire qui fut jadis vendu par la Libraririe Khai-Tri de Saïgon, ce qui ne nous rajeunit pas. Grâce à Internet, j'apprends d'ailleurs ce que fut la librairie en question, le rôle qu'elle joua dans la vie culturelle vietnamienne, et la fin pathétique de cette librairie et de son fondateur :
http://aejjrsite.free.fr/goodmorning/gm60/gm60_KhaiTri.pdf

Le Pommier & Guaspare est très riche, puisqu'il doit contenir quelque chose comme 20'000 "mots" (y compris des formes fléchies des verbes). Ce qui est très respectable. Voir comparativement :
http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#mots
http://www.oqlf.gouv.qc.ca/actualites/capsules_hebdo/phistoire_nombre_20030123.html

Les sténographes ont donc le plaisir d'y lcoaliser des mots comme "chanvrière", "uhlan", "lansquenet", "œillard", "cachexie", "clystère", "faquin", "grippeminaud", "spleen", "varloper", "pampille" "cémentation", "foliole", "faïencière", "hirondeau", "guimpe", "malvoisie", "phaéton", "gypsophile", "pélargonium", "haillonneuse", "madrépore", "porphyrique", "renardeau", "gibus", "zinzolin" (mais, naturellement, pas "look", "radio", "ordinateur", "autoroute", etc.). Et bien sût, "lurette", la fameuse "belle lurette" (mais pas "larigot", ce célèbre larigot que l'on tire tant et plus !). On est dépité de n'y pas trouver "remugle", "cycloïde", "paltoquet", "épiphyte", "toucan", "frichti", "guignol", "goniomètre", "astragale", "hétaïre".

Blague à part, c'est un travail titanesque. Il est même précédé d'une vingtaine de pages qui constituent un exposé concis de la méthode Duployé, y compris avec les tableaux de jonctions entre signes.

PS - On pourrait presque ouvrir une rubrique "humour sténographique involontaire", qu'auraient certainement alimentée les vieux sténographes disparus, que je soupçonne fortement d'avoir collectionné et transmis de telles rencontres étranges. On se demande pourquoi Pommier & Guaspare, par ailleurs lexicographiquement assez prudes, ont tenu absolument à insérer "vérole" dans leur dictionnaire ; la "petite vérole" ("variole") ne suffit pas à justifier qu'ils ignorent "syphilis", maladie qui n'avait rien de rare dans les années cinquante. On connaît les homophones et des homographes du langage courant, qui peuvent donner lieu à des relations amusantes, dont parfois les écrivains ont su tirer profit, par exemple dans les rimes. Ici on est en effet confronté aux "homosténogrammes", si je peux forger un pareil monstre, c'est-à-dire les mots différents qui se retrouvent être représentés par le même sténogramme par les hasards de l'homophonie ou de l'application des règles sténographiques, avec entre eux des relations de sens parfois insolites ou drôles.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Abréviations-Questions techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com