Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nouveau membre, présentation et questions

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Abréviations-Questions techniques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nap



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Mer 26 Fév 2014 7:54 pm    Sujet du message: Nouveau membre, présentation et questions Répondre en citant

Bonjour à tous,

Comme vous pouvez le voir, je suis nouveau sur le forum. Je suis très content de vous rejoindre, d’autant que les ressources sur la sténo se font rares…

Pour faire les présentations, je suis lycéen, et c’est il y a seulement quelques semaines que j’ai commencé à m’intéresser sérieusement à la sténo. Après avoir beaucoup lu sur le sujet, je me suis décidé à me lancer dans l’apprentissage, en choisissant après quelques hésitations la méthode Duployé codifiée, pour ses avantages (vitesse, etc), parce que j’ai rapidement trouvé une méthode en vente sur Internet, mais aussi pour sa difficulté (challenge personnel). C’est d’ailleurs ce dernier point qui m’a fait choisir celle-ci à la place de la fondamentale. J’ai également lu qu’il était plus judicieux de commencer par la codifiée pour éventuellement revenir à la fondamentale que l’inverse, pour ne pas prendre de mauvaises habitudes. Concernant mes buts, je souhaite apprendre la sténo pour plusieurs raisons. Pour les prises de notes bien sûr, mais aussi par curiosité pour ce nouvel alphabet, par challenge, et tout simplement comme occupation.

Mon choix fait, j’ai donc acheté il y a quelques jours le livre "Pour apprendre la sténographie, système Duployé codifié" de Mmes Pommier et Guaspare, et j'ai commencé à m'y plonger. J'avance plutôt lentement, mais je me force à faire et refaire les exercices jusqu'à être sûr de mon tracé. Sur ce point-là pas de problème, mais j'ai rencontré quelques accrocs sur lesquels j'aimerais des éclaircissements de votre part en tant que pratiquants chevronnés.

Pour commencer, dans ma méthode, les auteures introduisent rapidement les symboles finaux demi-cercles (ceux qui représentent les sons ta, da, to, té, ti (etc...), et qui sont attachés au sténogramme). J'ai donc un problème à ce niveau là, non pas pour l'écriture, mais à la relecture. En effet, ce signe supprime la voyelle qui le précède, rendant la lecture difficile du fait des multiples possibilités de traduction (il me semble). Je voulais donc savoir si cela devenait plus facile voir évident avec de l'entraînement ou si cela restait relativement compliqué.
Toujours sur le même sujet, j'ai remarqué dans le livre que ce signe est utilisé à deux reprises sans être précédé d'une voyelle. Par exemple, le mot soldat y est écrit Se+O+Le+Da (le signe en question). Mon livre ne mentionnant pas cette éventualité, je me demande donc si cela est correct ou non, si il y a des règles précises à ce sujet.

Je souhaiterais également avoir des précisions concernant la lecture d'un texte sténographié. Même si je vois déjà de toutes petites améliorations, j'ai tout de même l'impression que la lecture est tout de même assez voir très lente, par rapport à un texte écrit "en clair". Même si la question à déjà été posée, pourriez-vous me repréciser ce que je peux en attendre à terme en comparaison à un texte en écriture « normale », ce qu'il en est pour vous par exemple.

Troisième question, même si je n'y suis pas encore tout à fait, comment faites-vous pour différencier clairement l'arrondissement d'un angle aigu pour marquer un é/i d'un u/eu. J'ai bien compris que l'un devait être plus marqué que l'autre, mais dans la pratique je trouve la différence dure à représenter/voir. Qu'en est-il réellement ?

Enfin, j’ai question plus « pratique », elle concerne la taille des signes. J’ai lu et relu que la taille des signes importait peu mais qu’il fallait scrupuleusement respecter leur proportions les uns par rapport aux autres. Mais si je ne me trompe pas, faire des signes trop grands ferait perdre du temps, de même que faire des signes trop petits rendrait la lecture et l’écriture plus compliquées. Pouvez-vous donc me donner une idée de la taille que doivent faire mes signes en moyenne ?


Je vous remercie d'avance d'avoir pris le temps de me lire. J'attends impatiemment des réponses de votre part, et je vais continuer pendant ce temps mon apprentissage de ce mystérieux langage. Je vous tiendrai bien sûr au courant, si cela vous intéresse, de mes progrès.

A bientôt,
Nap.


NB: Merci à Yvon d'avoir activé mon compte très rapidment.
NB2: Je ne suis pas sûr d'avoir posté au bon endroit, excusez-moi si je me suis trompé Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 632
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 8:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour et bienvenue sur le forum,

Je ne pourrai pas vous aider car je ne pratique que la Prévost-Delaunay mais les spécialistes de la Duployé ne tarderont pas à vous donner leurs conseils avisés.
Pour ce qui est de la taille des signes, effectivement, il y a un compromis à trouver, mais on trouve assez vite la taille idéale…

En ce qui concerne la relecture, je ne sais pas trop quelle version de la Duployé vous travaillez (ce que je lis m'envoie des informations assez contradictoires), mais en gros, dans les méthodes efficaces, on n'écrit que très peu de sons, ce qui rend la relecture par essence plus difficile, avec des risques de contresens… en parcourant le forum vous verrez sans doute qu'on se pose parfois des questions, ou que l'on peut parfois faire de mauvaises lectures (si vous avez Facebook, vous verrez aussi les transcriptions que l'on fait à plusieurs, avec parfois quelques fous rires sur les erreurs).

En tout cas, la sténo est un petit jeu intellectuel que l'on apprécie, et je suis content de voir que cet aspect des choses vous plaît…

Yvon
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Nap



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 9:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Yvon,

Merci de votre repondse rapide.

Je n'ai peut-être pas été très clair, mais c'est bien le système codifié que j'apprend (ou tente d'apprendre Smile ). Seulement je suis encore au début de mon livre, et les premières leçons concernent donc les liaisons des différents signes entre-eux, ainsi que leur apprentissage. J'ai donc des questions concernant des mots qui contiennent un certain nombre de voyelles.
Mais je pense que ces mots doivent logiquement s'écrire comme ça même dans leur forme finale en métagraphie, cela me paraîtrait plus logique... Un pratiquant de la Duployé pourra certainement nous enlever ce doute.

En tout cas merci et encore une fois félicitations pour votre site et votre forum !

Nap
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lya



Inscrit le: 26 Fév 2013
Messages: 5

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 9:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Même si je ne pratique pas le système codifié de la méthode Duployé, mais seulement la fondamentale, je me permets de vous répondre sur certains points moins techniques.

Tout d'abord, étant également au lycée, je vous déconseille de prendre vos cours entièrement en sténo. En effet, comme vous l'avez compris, la relecture est plus lente que l'alphabet classique. De plus, si vous avez une mémoire visuelle, la sténographie risque de compliquer l'apprentissage des cours. Par contre, vous pouvez introduire certains mots simples qui reviennent souvent (les signes "ou", "et/est", "ne", "se"...). Cela fait un peu plus d'un an que je mélange mots "normaux", abréviations connues et sténographie pour mes prises de notes, et cette méthode est très efficace !

Concernant la taille des signes, je vous conseille de vous entraîner et de voir la proportion qui vous met le plus à l'aise. Il faut surtout faire en sorte de bien pouvoir différencier à la lecture les traits longs et les traits courts, quitte à exagérer un peu lors de l'écriture ceux qui sont longs. C'est mieux de perdre un peu de temps à bien écrire, et particulièrement au début, que de se voir incapable de déchiffrer un signe.

Je vous souhaite une bonne continuation,
Lya
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nap



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de votre réponse Lya.

A priori, je ne compte pas prendre la totalité de mes cours en sténo, juste des parties (plus au moins longues) que je souhaite être capable de prendre sur le vif, quitte à prendre un peu de temps pour le retranscrire en clair ensuite. Mais je me demandais à quel point un texte en sténo peut, avec de l'entraînement, être lisible.

Merci du conseil concernant les petits mots en sténo à intégrer dans un texte "classique". Je vais m'y mettre petit à petit, mais pour l'instant mon choix est très limité puisque je ne connais pas toute les règles. Je peux cependant déjà y placer quelques mots courts (une syllabe ou deux), des mots que j'ai déjà appris, ou des abréviations, sans risque de commetre d'erreurs.

Je rajouterais juste une petite question concernant le signe "eu". J'ai du mal à savoir quand je dois, ou plutôt quand je ne dois pas en mettre un. Par exemple, le mot "remets" (du verbe remettre) est écrit sans, alors que j'ai l'impression que le son eu se prononce (à tort apparemment...).
Pourriez-vous m'expliquer comment différencier un e muet d'un e "que l'on prononce" ?

J'ai également le même problème avec les sons "in" et "un" que je ne différencie pas... Si vous avez une techniques particulière, je suis tout à l'écoute.

Merci encore pour votre aide,
Nap

EDIT: Après avoir cherché un peu mieux sur le forum, j'ai trouvé la réponse à ma question concernant le son "eu". (sur le sujet intitulé "Xe ?"). Une vraie mine d'informations ce forum... Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 518
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Ven 28 Fév 2014 1:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour, Nap, et bienvenue chez vous ! Ce forum Duployé est en effet le vôtre, et j'espère que vous le ferez vivre au rythme de vos progrès. On y trouve beaucoup de réponses et de bons conseils, aussi vous encouragerais-je à prendre le temps de le parcourir avant de poser des questions qui ont déjà reçu leurs réponses. Mais bon, votre empressement est sans doute à mettre sur le compte de votre jeunesse et de votre impatience à tout savoir tout de suite (c'est le vieux croulant qui parle !). Pourtant, prenez le temps d'une soirée ou d'un après-midi, et parcourez la section Duployé sérieusement : vous y apprendrez beaucoup. Toutes les questions que vous vous posez y ont déjà trouvé leurs réponses, car vous n'êtes pas le premier à avoir eu des problèmes dans cet apprentissage.
-Oui, la relecture est difficile, mais la sténo n'est pas faite pour déchiffrer un texte inconnu : elle est faite pour prendre ses propres notes, donc vous êtes censé savoir de quoi parle ce que vous avez écrit, et en avoir gardé suffisamment de souvenirs pour éviter les contresens ! (Il vaut mieux, en effet, ne pas trop tarder avant de se relire et transcrire ses notes, car il est impératif que vous les transcriviez, et vite, quand votre mémoire est encore fraîche : vous éviterez ainsi les confusions.) Les textes proposés sur le forum ne sont que des jeux d'esprit, des énigmes pour progresser. Réjouissez-vous cependant, malgré la difficulté, la Duployé est la sténo réputée la plus facile à relire.
-Vous trouverez rapidement votre propre manière d'écrire et de respecter les dimensions des signes. Ne vous prenez pas la tête avec ça. J'ai déjà traité le problème avec Shad (http://forumsteno.vosforums.com/post4909.html#4909)
-Pour les signes In et Un, je vous renvoie à la question d'Anna : http://forumsteno.vosforums.com/signes-in-un-et-e-eu-t500.html Petite remarque : il n’existe en français que les noms communs : « parfum, importun, inopportun, opportun, pétun, tribun », dont la finale se différencie en sténo du son IN. De même, il pourrait y avoir quelques noms propres, comme Verdun, ou Châteaudun… Vous voyez donc que les apprendre n’est pas la mer à boire, et que ce n’est pas réellement un problème. Pour les autres mots se finissant par le son UN, vous ne ferez pas la différence avec IN en Duployé codifiée.
-L'arrondissement des angles vous viendra à force de faire les exercices et de lire les exemples donnés. Avec U et EU, ils sont un peu plus grands qu'avec les nasales et les voyelles I et E (ces derniers se confondant parfois).
-Les finales Ta, To, Tu... s'emploient après une voyelle ou une consonne (comme dans "soldat") ; il n'y a pas de difficulté à les employer ni à les relire : on lit d'abord les mots tels quels, et si ça ne donne rien, on passe en revue toutes les voyelles avant la finale ! S'il y a plusieurs solutions possibles, les mots sont souvent suffisamment différents pour que le contexte ne laisse pas de doute. Par exemple, si je lis P+finale, je peux comprendre : péta, poteau, pendu, pentu, .... On voit bien que, dans une phrase donnée, il est difficile de prendre un mot pour un autre. Traduire des sténogrammes isolés n'est qu'un exercice ; dans la pratique, c'est toujours le contexte qui doit vous guider vers la bonne traduction.
Tout apprentissage de techniques complexes, comme la sténo, est difficile. Si personne ne peut apprendre à votre place, vous trouverez au moins ici réconfort et encouragements !
Alors au plaisir de vous lire souvent, il y aura toujours quelqu'un pour vous conseiller et vous répondre ! Et petit coucou à Lya en passant, j'espère que vous continuez à progresser !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nap



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Ven 28 Fév 2014 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup fred.

Vous avez raison, sans doute me suis-je trop précipité. Une grande partie de mes questions avaient déjà leur réponse sur le forum.

Toutefois, concernant les signe "in" et "un", j'avais déjà lu le sujet posté par Anna, mais n'avais pas compris si il y avait, ou non, une technique permettant de les différencier (autrement qu'avec l'accent, que je n'ai pas...). Mais si comme vous le dites, faire la différence n'est pas nécessaire dans la majorité des cas, alors vous m'en voyez ravis ! Wink

Quoi qu'il en soit, je vous remercie pour vos encouragements, et d'avoir tout de même pris le temps de répondre (à nouveau) à mes questions.

Nap
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 518
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Sam 01 Mar 2014 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon cher Nap, c'est toujours un plaisir d'accueillir de nouveaux membres remplis d'enthousiasme pour une discipline hélas trop peu étudiée aujourd'hui. J'espère que vous aurez le courage et la patience nécessaires pour venir à bout de la méthode, et que vous trouverez de l'amusement à la pratiquer. Et si vous avez le moindre problème, posez vos questions ! Il y aura toujours une bonne âme pour vous répondre, ou vous renvoyer vers la page des réponses, si le sujet a déjà été traité.
D'ailleurs, pour conclure sur le problème de In et Un, je crois que la seule "technique" pour les différencier est de voir comment ça s'écrit ! Il peut sembler bizarre de vous renvoyer à l'orthographe alors que la méthode se revendique comme "phonétique", mais c'est parfois la seule réponse possible, puisque vous ne faites pas la différence en parlant. Il en est ainsi, paradoxalement, pour le son "eu" : on ne l'indique avec un grand quart de cercle que s'il est écrit "eu" dans le mot : par exemple, dans le mot "melon", on n'emploie pas le signe, mais dans le mot "meule", on l'emploie. Dans le mot "demeurer", on ne l'emploie qu'après le "m", bien que l'on prononce le son "eu" deux fois, de la même façon. J'admets que c'est illogique, dans la conception "phonétique" de la sténo, mais ça permet quand même, dans la pratique, de mieux reconnaître les mots et d'éviter les confusions. Croyez-en mon expérience, c'est bien comme ça ! Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nap



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 02 Mar 2014 12:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour l'astuce !

Il est vrai que l'apprentissage de la sténographie se perd, alors que, comme le faisait remarquer mttiro il y a... plus de 2 ans, il y a une certaine demande de la part des étudiants.

Je n'arrive pas à expliquer le fait que l'on ne nous apprenne plus rien sur ce sujet. Je pense que beaucoup de gens gagneraient à connaître, si ce n'est la sténo, un système d'écriture abrégée. Et c'est d'autant plus étrange que vous semblez dire qu'un système comme la SFEA peut s'apprendre en quelques semaines ! Enfin...

Sur un autre sujet, j'ai appris récemment que ma grand-mère avait appris la sténo dans sa jeunesse. Étant donnée qu'elle habite dans le Sud de la France, et qu'apparemment c'est plutôt la Duployé qui y était enseignée (me trompé-je ?), je serait curieux de savoir si c'est bien la même méthode.
Malheureusement je ne la vois que rarement, pendant les vacances scolaires principalement, et je ne saurais donc pas la réponse avant un certain temps.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 603
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Dim 02 Mar 2014 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nap a écrit:
Sur un autre sujet, j'ai appris récemment que ma grand-mère avait appris la sténo dans sa jeunesse. Étant donnée qu'elle habite dans le Sud de la France, et qu'apparemment c'est plutôt la Duployé qui y était enseignée (me trompé-je ?), je serait curieux de savoir si c'est bien la même méthode.
Malheureusement je ne la vois que rarement, pendant les vacances scolaires principalement, et je ne saurais donc pas la réponse avant un certain temps.

Pourquoi ne pas inviter ta grand-mère sur le forum, si elle est "branchée" ?
Nous sommes toujours heureux d'échanger nos impressions avec des personnes qui pratiquent notre art.
A bientôt,
Fanchon.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nap



Inscrit le: 26 Fév 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 02 Mar 2014 6:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

À vrai dire, cela fait bien longtemps qu'elle ne pratique plus, du moins je pense car je ne l'ai pas vu une seule fois écrire en sténo, et on ne peut pas vraiment dire qu'elle soit "branchée". Very Happy

Je signalais juste cela en aparté car je venais de l'apprendre par ma mère.

Désolé de vous décevoir,
Nap
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 603
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Dim 02 Mar 2014 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dommage, mais en tout cas ça vaudra le coup que tu lui en parles.
Et puis, qui dit qu'elle n'aura pas envie de s'y remettre avec toi ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 518
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Lun 03 Mar 2014 1:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vive la sténo familiale ! Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 603
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Lun 03 Mar 2014 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

fred a écrit:
Vive la sténo familiale ! Laughing

Ben oui, ça vaut un bon jeu de société...
Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Abréviations-Questions techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com