Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

TEXTE EN DUPLOYE CODIFIE
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Textes-Discussions en sténo
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
kimou



Inscrit le: 18 Nov 2011
Messages: 83
Localisation: aube

MessagePosté le: Mar 22 Nov 2011 2:46 pm    Sujet du message: TEXTE EN DUPLOYE CODIFIE Répondre en citant

http://storage.canalblog.com/58/21/640355/48486814_p.jpg

Je ne sais pas comment faire apparaître l'image directement sur la page.[/list]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Mar 22 Nov 2011 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour poster une image, suivre le lien :
http://forumsteno.vosforums.com/comment-poster-une-image-t9.html

Merci pour ce texte tout à fait adéquat ! Vous pouvez poster vos textes directement dans la partie «lectures en métagraphie» du forum : ça évitera de les disperser.
Voici la traduction :
La sténographie est un auxiliaire précieux de la vie moderne. Tout homme qui pense, qui écrit, qui dirige un bureau devrait posséder cette connaissance. Gagner du temps lorsqu’on prend ses notes, lorsqu’on rédige un rapport ou une lettre, c’est diminuer sa fatigue, c’est augmenter sa production. Il existe un procédé que nous voudrions voir se généraliser car il donne d’excellents résultats là où il est judicieusement employé, c’est celui qui consiste à donner aux dactylographes des notes, des lettres, des rapports directement écrits en sténographie, soit par le patron, soit par le chef de service. Cette façon de faire présente l’avantage de ne pas immobiliser la dactylographe, d’écrire ses notes à n’importe quel moment et cela à une vitesse au moins double ou parfois triple de celle à laquelle on écrirait en écriture ordinaire. En dehors des avantages déjà rappelés, cette dernière application justifie l’enseignement de la sténographie pour les jeunes gens. Cette science pratique doit donc être maintenue et développée dans les cours commerciaux ou écoles de commerce de garçons bien que la plupart d’entre eux ne soient pas appelés à devenir des employés sténo-dactylographes. Tout homme qui écrit devrait connaître la sténographie : l’homme de bureau, l’homme de lettres, comme le savant ; l’homme dactylographe comme le chef de service. Elle fait partie de l’organisation intellectuelle du progrès moderne, dans sa plus haute acception. Alors que tout a évolué autour de nous dans le sens de la vitesse, alors que la pensée franchit les espaces et est transmise avec la rapidité de l’éclair, seule l’écriture usuelle reste aussi lente qu’elle l’était il y a deux mille ans. La sténographie, dont l’invention avait séduit quelques hommes de l’Antiquité, est en réalité, par sa simplification, par son utilisation et sa vulgarisation, une conquête des temps modernes. La sténographie n’est pas une écriture exclusivement réservée aux sténographes parlementaires et à ceux qui font profession de sténo-dactylographie. Elle a beaucoup d’autres applications et rend les plus grands services à ceux dont une partie de la vie se passe à écrire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Mar 08 Mar 2016 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous. Puisque la partie «Textes en métagraphie» a disparu, je vais continuer à mettre ici les textes en Duployé codifiée.
Voici donc un petit texte sur une épice peu connue.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Mer 09 Mar 2016 3:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce que ça intéresse quelqu'un que je remette ici les anciens textes en métagraphie, qui ont été supprimés parce que les liens ne fonctionnaient plus ? Ou préférez-vous que j'en mette de nouveaux ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jacky



Inscrit le: 06 Fév 2016
Messages: 21
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 09 Mar 2016 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir fred,

Votre proposition pourrait bien m'intéresser mais je suis loin de maitriser le système, dans son intégralité.
J'ai commencé à me rafraichir la mémoire mais les symboles (universel, initiaux, finaux et initiaux et médiaux), ne sont pas encore dans mon programme de révisions.

Pour ma part, donc, et parce que l'un des derniers enregistrés sur le forum, point trop n'en faut. Quand on ne maitrise pas dans son intégralité, on se heurte vite à des mots indéchiffrables.

Pour les autres membres, vous les connaissez mieux que moi. Je ne puis me prononcer pour eux.

Je ne puis que vous remercier pour votre investissement.

Cordialement.

Jacky
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Ven 11 Mar 2016 11:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Jacky, merci de votre réponse. J'espère que vos révisions se passent bien et que vous y prenez toujours plaisir. Je pense alimenter cette rubrique comme autrefois, petit à petit, avec de nouveaux textes. Je souhaite que vous progressiez vite et que vous puissiez très rapidement lire ce que je mettrai en ligne. J'attends toujours aussi que d'autres membres se joignent à moi pour envoyer d'autres textes. Cette rubrique est ouverte !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chris34



Inscrit le: 13 Jan 2016
Messages: 12

MessagePosté le: Mar 15 Mar 2016 3:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Je suis un nouveau venu sur ce site que je connais néanmoins depuis quelques années. Toujours attiré par la sténo, je recherchais des sites qui pouvaient m'y aider. Depuis, je me suis lancé dans ce hobby et je viens régulièrement visiter ce forum. J'ai appris depuis la sténo Duployé codifié à partir entre autre du livre de A.HAUTEFEUILLE et de C.RAMADE. leçon par leçon. Je ne suis pas un cador, mais je prends le temps tous les jours de faire quelques exercices
Je suis content de retrouver cette proposition de version que maintenant je peux me lancer à traduire. Merci Fred. Very Happy bon bin...y'a plus qu'à..go...

Le carvi
Le carvi est une épice parfumée aux vertus digestives. Ces qualités gustatives sont reconnues et il agrémente de son parfum des plats à base de riz, pomme de terre, carottes, chou, fromage et viande blanche entre autre.
Son origine remonte à plusieurs milliers d'années avant notre ère. Autant dire que le carvi est l'une des épices les plus anciennes.
A l'époque des pharaons, elle était utilisée pour l'embaumement des momies. Très appréciée par les Romains, elle a été connue au fil de leurs conquêtes. A partir du 13ème siècle, l'Europe du Nord adopte aussi cette plante herbacée bisannuelle de la famille des apiacées pour l'employer dans la cuisine mais aussi comme filtre d'amour.

En espérant ne pas avoir commis trop d'erreurs. A bientôt.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Mar 15 Mar 2016 11:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alors là, j'en reste baba !
Pour une entrée en fanfare, Chris, on ne pouvait faire mieux !
Mais tout d'abord bienvenue, c'est un vrai plaisir de rencontrer un duployen suffisamment chevronné pour profiter de mes petits textes. Je ne pensais réellement pas avoir aussi vite la traduction, et sans aucune faute en plus, du carvi ! Bravo donc. Si vous voulez vous présenter plus longuement, ou nous faire découvrir d'autres sujets qui vous passionnent, n'hésitez surtout pas à afficher des textes en sténo, autant que vous voudrez. Nous attendons avec impatience vos contributions, afin que ce forum continue sa belle vie ! En tout cas, merci d'avoir pris la peine de vous faire connaître et au plaisir de vous retrouver souvent !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Ven 18 Mar 2016 12:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, alors voici deux autres textes. Je précise qu'ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Avis aux courageux !





Dernière édition par fred le Sam 19 Mar 2016 8:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jacky



Inscrit le: 06 Fév 2016
Messages: 21
Localisation: Gard

MessagePosté le: Ven 18 Mar 2016 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Fred,
bonjour et (au passage) bienvenue, à Chris34.

Merci à vous Fred, pour vos encouragements.

J'ai encore beaucoup à faire...

Je me suis essayé à lire le second texte, mais je souffre de bien trop de lacunes pour pouvoir tout traduire.


Je vous communique quand même ce début de texte, signé Emile Zola (sauf erreur).

--- TEXTE ---

Dans ce roman, j’ai voulu étudier des […] non des […] mais […] des personnages […] dominé par leurs nerfs, leur sang, dépourvu de […][…][…] à chaque acte de leur vie, par […]
[…] de leur […] [[…]] Lorsque mes deux personnages ont été […] , je me suis plut à me poser et à […] […] […] Ainsi j’ai […][…]

--- FIN ---

Je vais en rester là pour aujourd’hui car, ce qui n’arrange rien, j’ai quelques petits problèmes avec le forum (il me faut un temps fou, pour écrire. C’est très long ???).

Merci à vous.

Jacky
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Ven 18 Mar 2016 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Jacky,
Eh ! bien, voilà un début très prometteur ! Petit à petit, vous découvrirez d'autres mots, en relisant. Ne forcez pas, relisez vos cours et vos règles, et essayez toutes les combinaisons. Que cela reste un jeu, amusez-vous, et merci de participer !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chris34



Inscrit le: 13 Jan 2016
Messages: 12

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2016 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Merci pour votre accueil.
Comme je le disais dans mon précédent message, la sténo m'attirait même si autour de moi personne ne pratique une méthode.
Pourquoi cet intérêt?
Je suis toujours en activité, et suis amené à participer à des réunions ou à des formations. Et je cherchais le moyen d'améliorer la prise de note.
J'ai pensé à la sténo, et j'ai commencé des recherches sur Internet. Je suis évidemment tomber sur ce site, pour m'apercevoir qu'il n'y avait pas une mais plusieurs méthodes.
Aie! il fallait faire un choix. Pourquoi Duployé alors? Je pense que c'est le tracé des sténogrammes que je trouvait esthétique, ensuite les rapidités de prise de notes étaient équivalentes si on s'orientait vers la Duployé codifiée. Ah oui! là aussi, autre problème: Duployé, Duployé intégrale, métagraphie ou duployé codifié...pas facile de s'y retrouver.
Et enfin en cherchant sur internet j'avais trouvé un premier document qui avait l'avantage d'être gratuit sur la méthode Duployé avec des exercices.
Voilà comment ça a commencé.
Mais après quelques leçons, j'ai eu des doutes sur ce document édité par Mr L VAN DEN BOSCH de l'association Anversoise de la méthode Duployé. Je me suis aperçu un peut tardivement
que cette méthode présentait des différences avec la méthode française.
Je me suis tourné alors vers les petites annonce Internet, car évidemment en librairie de genre de livre n'est plus édité.
Sur un site bien connu de petites annonces, j'ai fait l'acquisition à un prix modique du livre de M.GUASPARE et POMMIER.
Mais je trouve que la progression dans l'enseignement de la méthode n'est pas des plus pédagogique. On y aborde par exemple très, et certainement trop vite, les finales.
Ce qui décourage un autodidacte. En tout cas c'est ce qui a failli m'arriver.
En persévérant, j'ai trouvé toujours sur Internet l'ouvrage de M.RAMADE et HAUTEFEUILLE, et la progression pédagogique m'a tout de suite mieux convenu. Un cours, des exemples et des exercices.
En revanche sans correction les exercices. J'ai eu beau cherché, je n'ai jamais trouvé le livre de correction. En revanche j'ai trouvé le dictionnaire. Et ça, c'est un outil indispensable.
Pour finir j'ai aussi fait l'acquisition des gammes Sténographique des mêmes auteurs.
Voilà...Je ne veux pas décourager ceux qui se sont lancés dans l'apprentissage de la sténo, mais il faut être très persévérant.
Car les progrès sont lents, en tout cas pour moi, ils l'ont été. Cela nécessite beaucoup de répétitions et d'entrainement. Et ce n'est pas toujours facile dans la vie quotidienne
de dégager du temps pour pratiquer.
Bon courage donc à Jacky!!
Mais la sténographie c'est aussi un subtil exercice des méninges. C'est un peu comme apprendre une nouvelle langue morte car non parlée avec une orthographe,des règles de grammaire
et toujours des exceptions. C'est un jeu de l'esprit très distrayant, prenant. Parfois on butte sur des mots....et on y revient plus tard la solution nous apparaît.
Mon objectif maintenant c'est d'acquérir la vitesse. Je lisais des témoignages où les gens disaient qu'il prenait en Sténo le journal du 20heure...
C'est ce à quoi je voudrais arriver mais j'en suis encore loin.

Je vous soumets la traduction du 2ème texte, qui m'a donné du fil à retordre je dois le dire, car le contexte assez philosophique n'aide pas à la traduction de certains sténogrammes. D'ailleurs, il y en a un pour lequel je n'ai pas su faire un choix entre "fatalité" et "futilité". Un autre point d'achoppement à été le passage " J’ai montré le trouble profond ...' j'étais parti sur une traduction autre avec "terrible parfum" mais je buttais sur le verbe.... Donc voilà ma proposition :

Dans ce roman j’ai voulu étudié des tempéraments, non des caractères. J’ai choisi des personnages souverainement dominés par leur nerfs leur sang dépourvus de libre arbitre entrainés à chaque acte de leur vie.par les futilités (ou fatalités) de leur chair. Lorsque mes deux personnages ont été créés je ne suis plus à me poser et à résoudre certains problèmes. Ainsi j’ai tenté d’expliquer l’union étrange qui peut de produire entre deux tempéraments différents. J’ai montré le trouble profond d’une nature sanguine au contact d’une nature nerveuse. Qu’on lise le roman avec(1) soin on verra que chaque chapitre est l’étude d’un cas curieux de physiologie. En un mot je n’ai eu qu’un désir étant donné un homme puissant et une femme inassouvie chercher en eux la bête , ne voir même que la bête les jeter dans un drame violent et noter scrupuleusement les sensations et les actes de ces êtres. j’ai simplement fait sur deux corps vivants le travail analytique que les chirurgiens font sur les cadavres.
D’après émile Zola.
(1) je pense qu'il y a une erreur sur le tracé du sténogramme sur "avec"

J'ai eu moins de difficultés avec le premier:

Les domestiques au 18éme siècle
Le sort des domestique a considérablement évolué. Leur maîtres ne sont plus seulement des nobles mais des riches. Les serviteurs nombreux dans les villes sont aux ordres de leur patron. Ils perdent généralement leur identité changeant de nom à leur entrée dans une maisonnée. Les maîtres en effet les appellent comme l’ancien serviteur pour ne pas modifier leurs habitudes ou les affublent de sobriquets évoquant leur défaut.
Il les nomme aussi selon leur origine géographique ou quand ils sont en colère les insulte. Proche de leur maître ils sont vus comme supérieurs aux paysans ou aux gens du peuple. Nourris logés souvent habillés (la livrée est encore en usage) il bénéficie parfois de traitements exceptionnels ils peuvent être alphabétisés ou instruits. Ils sont cependant totalement soumis au volonté de leur patron, travaillent beaucoup. Ils ont des journées fort longues. Protégé par leur maître dont il représente la fortune la fortune ils peuvent bénéficier de privilèges (ils sont souvent exemptés de taxe).

A bientôt.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chris34



Inscrit le: 13 Jan 2016
Messages: 12

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2016 7:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme quoi....En relisant mon post sur la question du choix entre "futilité" et "fatalité", je viens de m'apercevoir qu'il n'y a pas et hésiter c'est fatalité et non futilité. Le tracé n'aurait pas été le même.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 529
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2016 8:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,
Bravo encore une fois à Chris pour son excellente maîtrise de la métagraphie ! Ces deux textes n'étaient pas si simples.
Concernant "avec", l'erreur est désormais corrigée, merci de me l'avoir signalée.
Maintenant, ce serait classe de traduire les textes en français en ajoutant de la ponctuation. En effet, si la sténo ne la marque pas, sauf en fin de phrase par un grand espace, il n'est pas interdit de rajouter des virgules ou d'autres signes quand le sens le demande.
Enfin, il ne faut pas non plus négliger l'orthographe, dans la mesure où cela influe sur le sens du texte. Je laisse donc à Chris le soin de corriger ses textes, en les éditant s'il le faut plusieurs fois, jusqu'à enlever toutes les erreurs.
Qui a dit que j'étais perfectionniste ? Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chris34



Inscrit le: 13 Jan 2016
Messages: 12

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2016 12:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Un peu de laisser-aller de ma part sur l'orthographe et la ponctuation, en effet. Embarassed
Voici les textes corrigés :

Les domestiques au 18éme siècle
Le sort des domestique a considérablement évolué. Leurs maîtres ne sont plus seulement des nobles mais des riches. Les serviteurs, nombreux dans les villes, sont aux ordres de leurs patrons. Ils perdent généralement leur identité, changeant de nom à leur entrée dans une maisonnée. Les maîtres, en effet, les appellent comme l’ancien serviteur pour ne pas modifier leurs habitudes ou les affublent de sobriquets évoquant leur défaut.
Ils les nomment aussi selon leurs origines géographiques ou, quand ils sont en colère, les insultent. Proches de leurs maîtres, ils sont vus comme supérieurs aux paysans ou aux gens du peuple. Nourris, logés, souvent habillés (la livrée est encore en usage), ils bénéficient parfois de traitements exceptionnels. Ils peuvent être alphabétisés ou instruits. Ils sont cependant totalement soumis aux volontés de leurs patrons, travaillent beaucoup. Ils ont des journées fort longues. Protégés par leurs maîtres dont ils représentent la fortune, ils peuvent bénéficier de privilèges (ils sont souvent exemptés de taxes).


et le second:
Dans ce roman, j’ai voulu étudier des tempéraments, non des caractères. J’ai choisi des personnages souverainement dominés par leurs nerfs, leur sang, dépourvus de libre arbitre, entrainés à chaque acte de leur vie par les fatalités de leur chair. Lorsque mes deux personnages ont été créés, je me suis plu à me poser et à résoudre certains problèmes. Ainsi j’ai tenté d’expliquer l’union étrange qui peut de produire entre deux tempéraments différents. J’ai montré le trouble profond d’une nature sanguine au contact d’une nature nerveuse. Qu’on lise le roman avec soin, on verra que chaque chapitre est l’étude d’un cas curieux de physiologie. En un mot, je n’ai eu qu’un désir, étant donné un homme puissant et une femme inassouvie, chercher en eux la bête, ne voir même que la bête, les jeter dans un drame violent et noter scrupuleusement les sensations et les actes de ces êtres. J’ai simplement fait sur deux corps vivants, le travail analytique que les chirurgiens font sur les cadavres.
D’après Emile Zola.


Dernière édition par chris34 le Mar 22 Mar 2016 9:06 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Textes-Discussions en sténo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com