Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sténographie et techniques matérielles
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2011 3:56 pm    Sujet du message: Sténographie et techniques matérielles Répondre en citant

La sténographie est une technique intellectuelle (souvent raffinée), qui s'incarne grâce à un ensemble
de techniques matérielles.

Fred et moi avons eu une brève discussion sur des questions techniques matérielles liées à la sténo,
spécialement les plumes dans le cas de systèmes exigeant un recours au "renforcement" / "shading" /
"Verstärkerung" / "rafforzamento", la distinction trait mince / trait épais (Prévost-Delaunay, Pitman,
Gabelsberger autrefois, Conen de Prépéan version n° 2 de 1833 autrefois ;
mais pas les méthodes Paris-Guénin, Duployé, Gregg). Ici :

http://forumsteno.vosforums.com/l-ecriture-abreviative-de-scott-de-martinville-t579-15.html
(à partir du samedi 22 octobre 2011)

Un site consacré à la sténographie Pitman a une page de présentation de la méthode qui commence en fait
par des considérations matérielles :
http://pitmanshorthand.homestead.com/BasicsofPitman.html
Originally, the shorthand was written with old-fashioned pens which had nibs.  This made it easy to write
both light and heavy strokes.  With a pencil, your light stroke should be a fine line on the paper, and a heavy stroke
should be only a little heavier than a light stroke.
The best pencil to use is a mechanical pencil with a self-advancing lead (such as Dixon SenseMatic
disposable plastic pencils).  If you have to click to advance the lead, you will waste time.  You need lined paper,
preferably one of those "steno" notepads with a line running down the middle, dividing the page into two columns.
The preferred Pitman line-spacing is lines 3/8" thick.  In Pitman, if you make a mistake, you don't waste time erasing --
you just circle the mistake and rewrite it, which is quicker.

Un autre domaine dans cette province est celle des supports. Deux mots là-dessus.

Voici le bloc sténo américain jaune, ligné (parfois avec spécification lignage pour une méthode donnée :
"Gregg Ruled", "Pitman Ruled") et ligne verticale médiane rouge :
http://i.istockimg.com/file_thumbview_approve/4482166/2/stock-photo-4482166-steno-notebook.jpg
http://www.officemax.com/office-supplies/notebooks-pads/steno-pads/product-ARS21787

Encore maintenant, grand choix ici sur un site canadien :
http://www.officedepot.ca/Steno-Pads/Steno-Pads.asp

En particulier ces variantes selon la méthode et la couleur :

Variante rose Gregg :
http://www.shoplet.com/Tops-Spiral-Steno-Notebook/TOP80254/spdv
http://www.officedepot.ca/Steno-Pads/Sparco-Pink-Gregg-Ruled-Steno-Notebook-01411.asp

Variante bleue Gregg :
http://www.officedepot.ca/Steno-Pads/Sparco-Blue-Gregg-Ruled-Steno-Notebook-01409.asp

Variante mauve Gregg :
http://www.officedepot.ca/Steno-Pads/Sparco-Orchid-Gregg-Ruled-Steno-Notebook-01413.asp

Variante verte Pitman :
http://www.officedepot.ca/Steno-Pads/Sparco-Green-Pitman-Ruled-Steno-Notebook-P69.asp

La marque américaine Field Notes exhibe ostensiblement son bon vieux côté papier d'emballage :
http://fieldnotesbrand.com/shop/

Un amoureux des blocs sténo à l'ancienne explique leur utilisation originelle et son adaptation actuelle à ses utilisations :
http://dilettantesdilemma.blogspot.com/2009/01/steno-pads-and-why-i-love-them.html

Toutefois la bloggeuse n'indique pas une autre raison, usuellement alléguée, pour la division du bloc sténo en deux colonnes,
qui est expliquée ici, avec divers commentaires :
http://greggshorthand.multiply.com/journal/item/323/Center_Ruled_Pads

Maintenant, les "blocs sténo" A5 à spirale en France, qui souvent, n'ont rien de spécialement "sténo".

En 2011 on vend en France des blocs sténo A5 sans lignage horizontal ni ligne verticale, simples feuilles blanc uni.
On vend des blocs sténo A5 lignés.
On vend des blocs sténo A5 lignés avec deux lignes verticales, donc trois colonnes. Ils sont dits "ligné plus marge".
http://www.pourmonbureau.com/papier-courrier/cahiers-blocs/bloc-notes/bloc-steno-ligne-marge-144-pages.html
Pour le moment, je ne suis pas arrivé à trouver des blocs sténo de style américain avec ligne verticale centrale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2011 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé cette référence, mais je ne sais pas à quoi correspond la mention : "ligne milieu". http://www.amazon.fr/steno-Landre-lign-milieu-355504012/dp/B000KT9CCI/ref=sr_1_cc_2?s=officeproduct&ie=UTF8&qid=1320002029&sr=1-2-catcorr
L'idée de n'écrire en sténo que sur une moitié de page est intéressante. je ne l'ai jamais pratiquée moi-même, mais c'est à essayer : les arguments me semblent tout à fait valables.
Je pense qu'en France, les pratiques sont diverses. Pages unies ou lignées, cela dépend sans doute des méthodes utilisées. Certains préfèrent aussi écrire sur des cahiers, avec des pages se tournant vers la gauche, plutôt que des blocs avec des pages se tournant vers le haut.
C'était le cas d'un sténographe professionnel, M. Martin, qui a édité sa méthode au début du 20e siècle (encore une variante de l'Aimé Paris). Comme il sténographiait devant la radio, debout, les écouteurs sur les oreilles, il aimait écrire sur des carnets qu'il repliait en arrière, de manière à n'avoir qu'une seule page devant soi, mais je ne me souviens plus s'il écrivait sur une seule page, ou bien recto verso, sur les deux pages. Dans ce dernier cas, il devait laisser une marge à gauche sur la page de gauche, puisqu'il la tenait avec son pouce gauche, et une marge à droite, car les pages de droite étaient tenues par un élastique sur le bord droit, et qu'il pouvait ainsi tenir le carnet sur la main gauche grande ouverte. Une fois la page de droite remplie, il la faisait glisser de sous l'élastique avec le pouce gauche, et retournait l'ensemble.
A propos de L. Caille, dont on a parlé par ailleurs, il sténographiait sur des cahiers aux pages lignées, mais en laissant de grandes marges faisant environ le tiers de la page.
Évidemment, à cette époque, les carnets et les cahiers étaient cousus, et non spiralés en métal.
Je déconseille d'ailleurs les carnets ou des cahiers à spirale, car cette dernière est très gênante pour écrire sur les pages de gauche, si l'on est droitier. Il est préférable, dans ce cas, de n'écrire que sur les pages de droite, et en fin de carnet ou de cahier, de retourner l'ensemble.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2011 9:30 pm    Sujet du message: Encyclopédie technique Pitmanienne Répondre en citant

1) Ceci est également, apparemment, un bloc sténo A5 ligné avec trait vertical médian :

http://www.ecoburo.fr/bloc-note-a5-40-feuilles-lignees

Les cahiers à spirales irritent pas mal d'utilisateurs, dont ma fille collégienne, pour la raison
que vous dites.

2) Longues pages d'un Pitmanien pleines de détails de technique matérielle
(stylos, plumes, crayons, papier, etc.) :

http://www.long-live-pitmans-shorthand.org.uk/pen-and-paper.htm

http://www.long-live-pitmans-shorthand.org.uk/pen-pencil-reviews.htm#noodlers-flex-pen
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2011 11:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici une description fort intéressante, venant d'un professionnel. Sauriez-vous en donner une traduction pour notre site francophone ? Merci d'avance.

"In my daily court work I use Pitman's No. 5 note-book, which is end opening. Before using a new book, I rustle the leaves and bend the book backward and forward so as to loosen the leaves and make sure that they will not stick. Opening the cover, I commence writing on the top line of the first page. The left hand lies palm downward at the top of the page, the thumb resting against the left hand edge of the book, the other fingers extended across the page. After I have written on six or seven lines, with the under side of my left thumb I begin to raise the left edge of the page until I can take hold with my forefinger and thumb. I now start the page on its upward slide. The thumb straightens and lies flat on the left margin of the page, and the forefinger resumes its former straight position, but now rests lightly against the fold created by the upward movement of the page. Keeping pace with the writing, the thumb feeds the page upward to the forefinger, which holds and steadies the fold of the page and aids in the work of feeding the page to the other fingers. As the writing reaches the last line, the bottom of the first page is even with about the sixth or seventh line of the second page. A quick shove of the first page sends it over, and my right hand is writing on the top of the second page. The book lies flat all the time. The right elbow remains in practically the same position on the table. The writing hand travels from left to right on a fixed plane. The page moves to accommodate the writing hand. The transition from page to page is unnoticeable, as we have practically a continuous page. When writing on the knee, the left thumb and forefinger turn the pages in the same manner as when writing upon the table, but the remaining fingers are under the book, palm facing up, firmly holding the book from slipping."
Extrait de la page : http://www.long-live-pitmans-shorthand.org.uk/pen-and-paper.htm#paper
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 12:23 am    Sujet du message: L'as du tournage de pages Répondre en citant

Ça donnerait ce qui suit. Je dois avouer qu'il y a des moments où j'ai un peu de peine à visualiser
les opérations ; alors je me trompe peut-être. C'est un peu comme si vous me demandez de décrire
uniquement en paroles la manière dont je lace mes chaussures : après ce genre d'exercice,
il faudra m'envoyer dans une maison pour soigner les grands nerveux. N'hésitez pas à rectifier, car au fond,
on ne peu pas vraiment traduire ce qu'on ne connaît pas bien.

Il faudrait une petite vidéo, ou, au minimum, une série de petits dessins avec des flèches.
J'ai participé jadis à la traduction collective d'un livre pour aider les gens des pays pauvres
à se débrouiller dans des situations médicales parfois délicates. Le livre était bourré à ras bord
d'illustrations (avec des flèches quand il le fallait).

Le passage en question est sur
http://www.long-live-pitmans-shorthand.org.uk/pen-and-paper.htm

La citation est d'un sténographe qui avait réalisé du 350 mots / minute en Pitman en 1922,
et qui dit ceci en 1921. C'est tiré du livre suivant :
http://www.archive.org/details/syllabussecondye00rochiala

"Dans ma pratique professionnelle quotidienne de sténographe judiciaire, j'utilise un carnet Pitman n° 5,
qui s'ouvre en haut par la petit côté. Avant d'entamer un nouveau bloc sténo, je commence par feuilleter
rapidement les pages et je plie bien le bloc en avant et en arrière, pour bien séparer les feuilles
afin d'être sûr qu'elles ne resteront pas collées ensemble.

J'ouvre la couverture, et je commence à écrire sur la première ligne de la première page. La main gauche est posée
avec la paume en haut de la page, le pouce reposant sur le bord gauche du carnet, tandis que les autres doigts
sont étendus d'un bord à l'autre de la page. [?]

Après avoir écrit six ou sept lignes, avec le côté inférieur de mon pouce gauche je commence à soulever
le bord gauche de la page jusqu'à ce que je puisse la saisir entre l'index et le pouce. Alors je me mets
à faire glisser la page vers le haut. Le pouce se redresse et repose à plat sur la marge gauche de la page,
et l'index reprend sa précédente position, droite, mais maintenant il repose délicatement sur le pli
qui vient d'être créé par le mouvement de la page vers le haut. En suivant le rythme de l'écriture,
le pouce offre la page vers le haut à mon index, lequel tient le pli de la page et le maintient fixe,
et facilite la tâche qui va consister à déplacer la page en direction des autres doigts.

Quand on arrive à la dernière ligne, le bas de la première page se trouve remonté au niveau
de la sixième ou septième ligne de la page suivante.

Un petit mouvement de la première page, et celle-ci est retournée, et alors ma main droite se met
à écrire en haut de la deuxième page. Pendant toutes ces opérations, le carnet est resté bien à plat.
Le coude droit demeure pratiquement dans la même position sur la table. La main qui écrit se déplace
de gauche à droite dans un plan fixe. C'est la page qui se déplace pour aller à la rencontre de la main
en train d'écrire. Le passage d'une page à une autre est imperceptible, c'est pratiquement comme si
on avait une seule page en continu.

Quand on écrit sur ses genoux, le pouce gauche et l'index tournent les pages de la même manière que
quand on écrit sur une table, mais les autres doigts sont placés sous le carnet, la paume tournée vers le haut,
de façon à maintenir fermement le carnet en place pour l'empêcher de glisser."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 12:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup ! Cette méthode a attiré mon attention, suite à ce que j'avais écrit, avec un grain de sel, sur un procédé mécanique permettant de sténographier sur une ligne d'écriture se trouvant toujours à la même place. Ici, la mécanique, c'est simplement le pouce et l'index de la main gauche, qui font monter la page, plutôt que ce soit la main droite qui descende. L'idée est bien trouvée, permettant à la main qui écrit de se déplacer le moins possible de haut en bas, gagnant ainsi en vitesse. Il faut sans doute attraper le coup de main, et avoir le pouce un peu humidifié pour bien attraper le papier, ou encore porter un doigtier ou un morceau de caoutchouc sur le pouce, mais je retiens cette manière de faire, qui me semble excellente. Évidemment, si on utilise le bloc américain avec la ligne du milieu, il faudra, une fois remplie la colonne de gauche, non pas tourner la page, mais la faire redescendre rapidement une première fois, pour remplir ensuite la colonne de droite ; mais on n'est pas obligé non plus d'écrire dans les deux colonnes. On peut laisser une colonne comme marge, ou pour des commentaires. Tout dépend de ce qu'on sténographie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 1:09 am    Sujet du message: Gregg sur tablette Répondre en citant

Tablette informatique, pas tablette de cire...

Ici une vidéo montrant quelqu'un sténographiant en Gregg sur une tablette PC.
Mais je ne comprends pas très bien ce qui se passe techniquement.On ne voit que l'écran.
J'imagine qu'il trace les signe sur une tablette graphique et qu'on voit la projection.

L'auteur dit avoir été gêné par le côté lisse de l'écran, qui le poussait à des mouvements exagérés.

"The major problem was the smoothness of the screen. This meant that it was easy to exaggerate strokes, and accentuates any difficulties I have with pen control".

http://www.youtube.com/watch?v=inTf7SM0zaM
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 1:36 am    Sujet du message: On n'y voit que du feu ! Répondre en citant

Qu'est-ce qui se passe ?

http://www.youtube.com/watch?v=W6yWopVkO1E&feature=related
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 1:53 am    Sujet du message: Emploi d'un bloc sténo à trait vertical Répondre en citant

Cette vidéo en portugais du Brésil montre la sténographie méthode Maron :

http://www.youtube.com/watch?v=1WVvLv7npPY

A 5 minutes 24, le professeur Waldir Cury sténographie sur un bloc sténo A5 ligné
avec trait vertical, en gros sur la colonne de gauche. Il se déplace vers la droite,
mais la largeur de sa page d'écriture reste faible.Effectivement le mouvement de la main est réduit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 9:13 am    Sujet du message: Waldir Cury sur le comportement du sténographe Répondre en citant

Dans une vidéo pour laquelle je donne ci-dessus l'URL, on voit Waldir Cury sténographier
sur son bloc sténo à trait vertical. Waldir Cury est un ancien sténographe parlementaire brésilien,
actuellement professeur de sténographie. C'est manifestement un grand enthousiaste de son art,
et il a créé un site Internet très intéressant, dont j'ai déjà eu l'occasion d'utiliser les ressources :
http://www.taquigrafia.emfoco.nom.br/

Le fait que ce soit en portugais ne doit pas décourager le lecteur potentiel, car le sujet est technique,
et donc pas tellement opaque pour un profane de la langue intéressé par la sténo.

Parmi les ressources de ce site, on trouve par exemple un assez long lexique des termes de la sténographie :
Vocabulario taquigrafico.


Dans un article en anglais intitulé "The stenographic brain: a superprocessor"
http://www.intersteno.it/materiale/CVEducationMembers/ContributionsEC/The_stenographic_brain.pdf
Cury dit notamment ceci :

1) L'effort mental nécessité par la compression sténographique peut être moindre à une vitesse élevée
qu'il n'est à une vitesse inférieure. Ça dépend de la nature du discours, c'est-àdire, plus précisément,
de la nature du lexique utilisé.

"The intensity of a compression is that which sometimes makes a 120 word per minute
dictation more difficult than those containing 135 words per minute. At a 120 word per
minute dictation, a sentence may be composed of many extensive words, which require
more compacting efforts, meaning more symbols to be written down. However, a
dictated sentence with a speed of 135 words per minute, containing large amounts of
terminal symbols, special initials and brief forms will have greater compression and,
consequently, fewer shorthanded symbols to be translated."

2) Celui qui apprend la sténographie, et, a fortiori, celui qui la maîtrise déjà à un niveau élevé,
a une tendance spontanée à convertir des documents en écriture habituelle vers un équivalent
en sténo, ce qui ajoute à l'entraînement. On voit des étudiants chez qui cette conversion
d'un système à un autre se traduit par des esquisses de mouvements de main.

Ceci rappelle une situation dans l'apprentissage des langues étrangères. On peut, en lisant un texte
dans une langue A le traduire dans la langue B, et effectuer une espèce de prononciation
silencieuse, dans sa tête, ou même en esquissant très légèrement des mouvements phonatoires.
C'est la subvocalisation.
http://en.wikipedia.org/wiki/Subvocalization
(le pendant français de cet article est minuscule et prend les choses uniquement
sous leur côté négatif)
http://www.forbes.com/free_forbes/2006/0410/084.html?partner=yahoomag

"An interesting fact that happens often with those who are learning shorthand is to
mentally write in shorthand everything they see written on street signs.
When a beginner or advanced shorthand student is walking or driving and looks at a
street sign, by instinct, they “mentally” write in stenographic symbols what they see. In
fact, they practically read, in the new writing system they are learning (shorthand), what
is written in the spelling system they already know (the common spelling). It is as if the
two spelling systems “talked between themselves.”
The reason is easy to explain. As the student is engaged in learning a new spelling and
their brain is involved in the learning process, they begin to mentally practice this new
spelling and make comparisons with the previously learned spelling.
It is interesting to note that, the more a student is motivated in learning shorthand and
the more they are applied in such study, the greater will the “conversation” degree be
between the two spellings. There are students that, upon reading a word on a sign,
usually write that word mentally, to a point of making movements with their fingers in
the air, as if they were writing in shorthand.
This “conversation” between the two spellings is beneficial and efficient for the learning
process. This indicates the highest degree of desire and engagement a student has in
learning a new spelling."

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 2:24 pm    Sujet du message: Une douzaine de vidéos brésiliennes Répondre en citant

Pour un art du mouvement comme la sténographie, les livres gardent leur utilité, mais la vidéo et les animations
sont très instructives.

Une sténographe écrit du portugais en Gregg sur ce qui a l'air d'être la colonne gauche d'un bloc sténo à trait central.
En-dessous, un commentateur de la vidéo lui reproche de ne pas se donner assez d'espace. A cela le professeur
Waldir Cury explique que, au contraire, il faut s'habituer à écrire ainsi dès le début, de façon à minimiser l'ampleur des mouvements.

http://www.youtube.com/watch?v=DKzKkdZK6U0

Autre vidéo de sténo envoyée par Waldir Cury, même technique :
http://www.youtube.com/watch?v=o17Uu364yu8


La série de 10 vidéos brésiliennes que voici monte progressivement la vitesse. Là encore, en général (mais pas toujours)
le sténographe écrit sur une colonne gauche du bloc sténo.

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
50 mots / minute.
http://www.youtube.com/watch?v=LJdSW8bjH7o

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
60 mots / minute.
http://www.youtube.com/watch?v=diBwKOIs2L8

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
70 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=DNIWQaSFzMg

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
80 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=Wh8lcAF5S0M

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
90 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=pnogymbKgxk

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
La main est placée plus sur le côté.
100 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=1MieUlHalWg

Autre vidéo brésilienne. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
Le sténographe utilise toute la largeur du bloc.
110 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=pZQ8xo_CxFI

Autre vidéo. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
Mais la personne utilise toute la largeur du bloc.
120 mots/minutes
http://www.youtube.com/watch?v=7zZIXt9G2Ys

Autre vidéo brésilienne, même technique. Cette vidéo s'accompagne, en haut, d'un tracé des sténogrammes.
130 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=_8Rs9uBDdZI

Sur cette vidéo, le support papier a des lignes beaucoup plus larges. Cette vidéo s'accompagne, en haut,
d'un tracé des sténogrammes.
140 mots / minute
http://www.youtube.com/watch?v=YP7ILgJ7D-E

Une étudiante brésilienne oralise des notes en sténo prises dans une colonne extrêmement étroite :
http://www.youtube.com/watch?v=-GA_63dbSBY


Et pour finir, "Nous écrivons [en sténo ] sur du sable, et ça nous détend" :
http://www.youtube.com/watch?v=WVzb_7jPGCY
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 2:25 pm    Sujet du message: Sténo journalistique pas morte... Répondre en citant

Barry Neild, un journaliste anglais, alors correspondant de CNN à Londres utilise encore la sténo
(ce n'est pas un vieillard chenu), dans les conditions moins qu'optimales où doivent opérer
les journalistes (on ne peut pas toujours s'appuyer sur un support) :

http://www.youtube.com/watch?v=QPlKxAmueKY
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fred



Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 533
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 3:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans votre dernière vidéo de l'étudiante qui lit la sténo, il semble qu'on a utilisé un bloc à trois colonnes : c'est pour cela que la colonne d'écriture paraît si étroite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 5:25 pm    Sujet du message: Lignes étroites Répondre en citant

Encore une vidéo brésilienne avec un élève à qui on a appris à écrire sur des lignes étroites :
http://www.youtube.com/watch?v=IHSTHUFT0E8

Autre exemple bréisilien :
http://www.youtube.com/watch?v=wtKXD8SyiXQ

Waldir Cury donne lentement un cours de sténo Maron (9 minutes).
Noter que les frontières de phrase, correspondant au point ("ponto") sont marquées par un trait vertical.
Les deux barres à 2'38 ("dois pontos") sont-ils un signe de fin de paragraphe ? Je l'ignore pour le moment.

Observer la manière dont il tient son texte qu'il transcrit :
ça a l'air d'être une habitude de sténographe avec les blocs sténo, moi je ne le tiendrais
pas comme ça.
:
http://www.youtube.com/watch?v=xV8jy4e2zck
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mttiro



Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 362

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 6:03 pm    Sujet du message: Sténographie sur iPad Répondre en citant

Nouvelle fraîche. Ici, en date du 28 octobre 2011
http://www.taquibras.com.br/index.php?option=com_content&view=article&id=1497:detaq-pretende-abandonar-lapis-e-bloco&catid=4:categoria-informacoes&Itemid=1

il est dit qu'on est en train de faire des essais pour un programme de sténographie
utilisable sur iPad.

Si les résultats s'avèrent satisfaisants, nous dit-on, cela permettrait de se dispenser de crayon et de bloc sténo,
ce qui aurait des effets heureux sur l'environnement.

Je passe sur la petite antienne "On va sauver la planète", petit coup de rhétorique dans l'air du temps
qui sert à vendre désormais n'importe quoi. A chaque époque, on se doit d'empaqueter sa marchandise
dans le papier cadeau à la mode. En tout cas, c'est à suivre.

Dommage que le billet soit si bref et si allusif. Qui est le "groupe de sténographes" ? Ou sont-ils ?
Quelle type de sténographie utilisent-ils ? Quel est en gros le type de fonctionnement ?

On voit un clavier sur l'image. Est-ce que ça veut dire qu'on sténographie via les touches
plutôt qu'en traçant les courbes avec le doigt ?

A ce propos, Van Anderson, qui avait contacté des habitués de ce forum en 2009 à propos de la Duployé
http://forumsteno.vosforums.com/german-and-spanish-adaptations-of-duployean-t468.html
propose un clavier Duployé sur :
Proposal to include Duployan script and Shorthand Format Controls in UCS
24 septembre 2010
http://std.dkuug.dk/jtc1/sc2/wg2/docs/n3895.pdf
Son document concerne le codage des signes Duployé selon les stipulations de l'UCS = Universal Character Set, défini par la norme ISO/CEI 10646 (pour faire court : Standard Unicode).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Autres systèmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com