Forum du petit sténographe Index du Forum Forum du petit sténographe
Forum d'échange et d'entr'aide autour de la sténographie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le roman d'une sténographe. Qui connaît ce manuel ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12 ... 14, 15, 16  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Textes-Discussions en sténo
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Ven 05 Juin 2009 4:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai enfin fini ma traduction et j'avoue ne pas avoir trouvé le mot piétinerai.

Sinon, je n'ai trouvé que de petites bricoles dans ta transcription :

il arrivait à son bureau et coulant (j'ai rien trouvé d'autre non plus)

« l'attente assouplit le témoin »

dans les paperasses

et peu après

êtes-vous employée chez Monsieur Duchâtel ?

premier avril 1899

Voilà, je te souhaite un bon WE et on continue la semaine prochaine.

A bientôt.

Dannie

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 644
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Dim 07 Juin 2009 7:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci. Je viens de reporter les corrections. Il me semble que mes doigts étaient assez maladroits ce jour-là Wink
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2009 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

boujou à tous,

J'ai travaillé un peu ce WE et voici la page 41 :





et sa traduction :

bénéficié de ce privilège. Elle s'occupe tout particulièrement du placement de ses sociétaires. Vous pouvez d'ailleurs téléphoner à provence 06-27 pour avoir confirmation de mes dires.
- Ah mais dites donc, elle a en vous une fameuse devanture cette association. 
- c'est bien naturel le ne trouvez-vous pas Monsieur !
- C'est bon, c'est bon, après tout ce n'est pas ce qui nous intéresse en ce moment.
Monsieur Chalard interrompant son interrogatoire s'enfonça de nouveau dans son fauteuil. Yvonne Pierrard le regarde avec étonnement. Cet homme affaissé, si mal tenu qui paraissait à demi-mort et qui lui inspirait un sentiment complexe où entrait du dégoût et de la crainte, et sans qu'elle vit bouger un muscle de son visage, elle l'entendit qui exhalait de faibles sons .
- Vous avez lu les journaux ce matin ?
- Oui Monsieur le Juge.
- Qu'avez-vous pensé de la façon dont ils traitent l'affaire qui nous occupe et pour laquelle vous comparaissez devant moi... là, comme témoin, ajouta-t-il, sur un ton indéfinissable après une courte pose.
Yvonne frissonna malgré elle :
- J'ai pensé que c'est une infamie, s'écria-t-elle.
Monsieur Chalard eut son rire silencieux. Il pensa « Ne vous gênez pas, allez-y, Tintez tant ces pièces » et demanda d'un ton paternel :
- une infamie
- Oui Monsieur le Juge, que Monsieur Duchâtel est dîné ou non au restaurant Larue, qui ça regarde-t-il ? Quel rapport il y a-il entre le fait qu'il a pris un taxi place de la Madeleine et le vol dont il a été victime ? Pourquoi au surplus, la note qui a paru ce matin est-elle conçue presque partout, de façon à faire planer je ne sais quelle suspicion sur l'homme le plus correct, le plus loyal, le plus honnête qui soit au monde et qui n'est pas là pour se défendre ce qui devrait interdire à chacun de l'attaquer.
- Vous êtes jeune, pourtant impétueuse, murmura Monsieur Chalard qui ajouta après avoir poussé un profond soupir ; heureux les hommes beaux, élégants et riches qui trouvent d'aussi ardente avocate.
Yvonne Pierrard sentit la rougeur monter à ses joues et à son front. Elle fut sur le point de répondre vertement mais se contint. Le magistrat qui avait imperceptiblement soulevé une de ses paupières pour l'observer remarqua qu'elle réagissait là vilement/follement. Il poussa un nouveau soupir et demanda :
- Veuillez me dire ce que vous savez de l'affaire.
Le jeune fille rassembla avec une extrême précision tous ses souvenirs. Dit comment à son avis, le 21 décembre au matin rue de Bernes, elle avait appris le vol de la bouche du père Roget, comment elle était entrée dans le bureau, ce qu'elle y avait vu. Elle dit l'arrivée du commissaire de police, son enquête, parla du rapport qu'elle avait adressé au Caire, de la lettre que Monsieur Duchâtel lui avait envoyée en réponse et qu'accompagnait l'inventaire qu'elle avait cru devoir remettre la veille au juge.
- Vous avez sur vous la lettre dont vous venez de parler ?
- Oui Monsieur le juge.
- Veuillez me la remettre.
La jeune fille prit la lettre dans son sac et la déposa sur le bureau. Monsieur Chalard ne bougea pas :
_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Jeu 25 Juin 2009 8:59 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 644
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2009 12:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé d'avoir été assez absent ces derniers temps sur le forum… j'étais très occupé par la préparation de notre journée indienne à l'occasion des 10 ans de l'association. C'était samedi, c'est fini et ça a bien marché, ouf ! J'essaie de faire les comptes cet après-midi pour avoir un peu de temps demain pour relire ta transcription.
Bonne journée

Yvon
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2009 2:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si ton spectacle a été une réussite c'est l'essentiel. Je suis contente pour toi.

Je profite pour poster la dernière partie du chapître en cours ainsi que quelques billets nouveaux qui feront un excellent exercice aux utilisateurs de ce forum.

A bientôt.

Dannie




Transcription :

- Monsieur Duchâtel est entièrement rasé je crois, demanda-t-il.
- Oui Monsieur le Juge.
- Depuis quand ?
- Je l'ai toujours connu ainsi.
- Il y a longtemps que vous êtes sa secrétaire ?
- Il y a eu un an au mois d'octobre dernier.
- Vous n'avez jamais remarqué s'il portait des lunettes... des lunettes d'or.
- Non Monsieur le juge.
- Connaissiez-vous le nommé Fiquemont ?
- Non.
- Même pas de vue
- Même pas de vue.
Yvonne sentait en elle un malaise grandissant à mesure que se succédaient ces questions dont elle ne percevait pas très exactement le sens et dont elle ne discernait pas l'utilité.
Fébrile, oppressée, redoutant d'être entraînée vers elle ne savait quelle embûche, elle faisait appel à toutes ses forces pour ne point perdre son sang froid et pour répondre avec calme :
- Monsieur Duchâtel allait-il quelques fois à l'étranger ?
- Assez souvent en Suisse, en Belgique, en Egypte, en Angleterre, en Allemagne
- En Allemagne aussi ?
- En Allemagne aussi.
- En Allemagne ?
- En Allemagne.
La jeune fille éprouvait l'impression d'être irrésistiblement poussée vers un abîme qui brusquement allait s'ouvrir à quelques pas devant elle. Elle se raidit.
- Monsieur Duchâtel ne vous a emmenée dans aucun des si nombreux voyages qu'il faisait à l'étranger ?
- Non Monsieur.
- Vous êtes sûre ?
- j'ai répondu « non » Monsieur le juge.
- Votre mémoire aurait pu être infidèle. Vous auriez pu oublier.
- J'ai une mémoire excellente Monsieur.
Monsieur Chalard prononça :
- Monsieur Suret, veuillez lire la déposition du témoin et la lui faire signer.
Le greffier livide ânonna ce qu'il venait de rédiger, fit signe à la jeune fille de s'approcher, lui tendit une plume. Quand elle eut signé sa déposition, Yvonne se tourna vers Monsieur Chalard qui semblait tout à fait endormi maintenant. Elle attendit ainsi debout plusieurs minutes. Elle avait la bouche sèche, ses jambes tremblaient, elle pensait défaillir, enfin, elle entendit un faible murmure.
- Je vous remercie, vous pouvez vous retirer mais restez dans le couloir il se peut que je vous fasse rappeler.
Quand la jeune fille fut sortie, le magistrat prit la lettre qu'elle lui avait remis et se mit à la lire. Il hochait lentement la tête comme si à chaque ligne, à chaque mot, il trouvait des indications précieuses, propre à le conduire vers la vérité. Quand il l'eut achevée, il se pencha sur son bureau, feuilla son dossier et rédigea plusieurs notes qu'il épingla à divers pièces. Ce travail terminé, il regarda sa montre, constata qu'il était près de dix-huit heures.
- Vous pouvez partir dit-il à Monsieur Suret, en sortant vous ferez licencier les témoins par le garde qui les avisera que je les convoquerai individuellement lorsque j'aurai besoin d'eux. Le greffier livide s'évanouît comme une ombre et dans la tiède solitude de son cabinet, Monsieur Chalard se mit à coller tendrement, amoureusement sur son album, plusieurs timbres assez intéressants que le matin il avait eu la bonne fortune de découvrir dans les boites des quais.
_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Ven 26 Juin 2009 8:11 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 644
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Jeu 25 Juin 2009 6:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alors, avec un peu de retard pour cause de petit échantillon de vacances avant l'heure ! Wink voici ma relecture de la page 41

Vous pouvez d'ailleurs téléphoner à Provence 06-27
- Ah mais dites donc, elle a en vous une fameuse devanture cette association.
et qui lui inspirait un sentiment complexe
elle l'entendit qui exhalait de faibles sons
Monsieur Chalard eut son rire silencieux
Ne vous gênez pas, allez-y, Tintez tant ces pièces ça ne veut rien dire mais je ne trouve pas mieux !
- Vous êtes jeune portant impétueuse, murmura Monsieur Chalard ça ne colle pas non plus mais je ne vois pas d'autre mot
dit comment à son avis, le 21 décembre
Monsieur Chalard ne bougea pas
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Jeu 25 Juin 2009 8:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

boujou Yvon,

Tu as bien raison de profiter un peu des vacances avant l'heure. Ceci dit, avec le temps agréable que l'on a en ce moment, on est tous un peu pareil. Chaise longue et occupations dans le jardin sont nos priorités. Merci d'être passé faire une pause en travaillant un peu cette traduction ^ ^

J'ai eu une grosse frayeur cette semaine. J'ai cru ne plus pouvoir me connecter au site. J'ai changé mon adresse mail de contact et je ne pouvais plus accéder au forum. Heureusement aujourd'hui ça remarche et je vais de ce pas porter les corrections de la page 41.

A bientôt.

Dannie


Corrections :
Il manque un son dans ma traduction "tintez tant" ; il y a une incompabilité, ce qui pourrait faire "tintez tout autant".
Sinon, j'ai oublié un "u" au mot portant ^ ^ => pourtant

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lepetitstenographe
Site Admin


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 644
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Jeu 25 Juin 2009 5:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui concerne ton profil, il était désactivé, ça se passe peut-être toujours comme ça quand on change son adresse, je ne sais pas.
j'ai relu la page 42 et je n'y ai trouvé qu'un tout petit détail :

- Monsieur Suret, veuillez lire la déposition du témoin et la lui faire signer
_________________
http://perso.wanadoo.fr/lepetitstenographe
http://www.facebook.com/pages/Le-petit-st%C3%A9nographe-page/126536060749301
http://www.facebook.com/group.php?gid=170961071494
http://www.facebook.com/yvon.bourles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Ven 26 Juin 2009 8:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Yvon pour la correction et pour mon profil ^ ^ Heureusement que tu es là.

Je corrige de suite.

Bon WE à tous.

Dannie

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mar 30 Juin 2009 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici un nouveau chapitre du roman d'une sténographe.



Bonne lecture.

Dannie


TRANSCRIPTION :

Chapitre IX – Le chauffeur mystérieux. 2ème interrogatoire d'Yvonne

Depuis que les journaux ont publié la note dictée par Monsieur Chalard à son greffier et communiquée par celui-ci à la presse, note qui suscita dans Paris l'émotion prévue par le magistrat, le public n'entendant plus parler de l'affaire de la rue de Bernes à déjà un peu oublié ce qui le passionna pendant vingt-quatre heures. Il ne s'est pourtant écoulé que quatre jours depuis cette publication mais il se passe dans le vaste monde tant de chose propre à exciter la curiosité que celle-ci ne saurait continuer de s'attacher à un sujet dont on cesse de l'entretenir. Or, voici que de nouveau, chacun s'enfièvre à propos du vol et des circonstances mystérieuses qui l'entourèrent. C'est que ce matin, toutes les feuilles ont présenté sous des titres sensationnels, le récit d'un fait nouveau d'une exceptionnelle importance qui s'est produit dans la journée d'hier. Voici la reproduction d'un de ces articles parus en première page dans un des plus grands quotidiens de Paris :

« L'affaire de la rue de Bernes : Un coup de théâtre s'est produit hier »
Nous avions publié, il y a quatre jours, une information relative au vol d'argent et de document commis dans les circonstances que nous avions longuement relatées au préjudice de Monsieur Duchâtel ingénieur, dont les bureaux sont installés au rez-de-chaussée d'un immeuble situé vingt-trois rue de Berne. Cette information que nous n'avions fait suivre d'aucun commentaire indiquait que le chauffeur particulier de l'ingénieur qui lors de la première enquête avait déclaré que son patron avait dîné dans un restaurant de la rue royale le soir de son départ pour l'Egypte, c'est-à-dire au moment précis où le vol était perpétré, s'était rétracté dans le cabinet du Monsieur Chalard, juge d'instruction. Il avait confirmé avoir bien conduit l'ingénieur devant le restaurant en question mais avait ajouté que trois ou quatre minutes plus tard, il l'avait vu sur la place de la Madeleine héler un taxi et y monter précipitamment. Entré sous les yeux de son chauffeur par une porte du restaurant, Monsieur Duchâtel était de toute évidence, sorti immédiatement par une autre. Ce fait troublant ne manquait pas de défrayer toutes les conversations lorsqu'il fut connu dans le public et de donner lieu aux suppositions les plus diverses. Or, hier, un coup de théâtre s'est produit qui pourrait bien faire faire à l'enquête un pas décisif. Monsieur Chalard, juge d'instruction, se trouvait dans son cabinet ou il étudiait le dossier de l'affaire lorsqu'un inconnu demanda à être reçu par lui pour une communication très importante. Introduit immédiatement auprès du magistrat, le visiteur un nommé Pougneau, chauffeur de taxi, déclara ce qui suit : ayant lu dans les journaux les informations relatives à l'affaire de la rue de Berne, je me suis rappelé que le 21 décembre un peu avant 20 h, me trouvant à vide place de la Madeleine, je fus hélé par un Monsieur élégant, rasé, qui me donna l'ordre de le conduire au coin de la rue de Berne et de la rue de « Pétrograde ». Arrivé à destination, il descendit et sans se placer devant moi comme font d'habitude les clients lorsqu'ils paient le prix de leur course
_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Lun 07 Sep 2009 4:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 629
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Mar 30 Juin 2009 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Joli avatar, Dannie !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mer 01 Juil 2009 8:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

^ ^ tu l'as remarqué tout de suite. Quel oeil !
Ça m'a pris un peu de temps mais le résultat est sympa.

Je le mets en plus grand pour que tu puisses mieux l'apprécier.

Bonne journée

Dannie





_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Mer 01 Juil 2009 10:48 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Mer 01 Juil 2009 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je mets en ligne la page 44. La traduction va suivre ...
Plus que deux pages et le chapitre sera fini. Ensuite, je pense que nous pourrons faire une petite pause jusqu'à la rentrée.

A bientôt.

Dannie




TRANSCRIPTION :

mais en restant au contraire près de la portière. Il me tendit à bout de bras un billet de cent francs. Cette façon d'agir me surprit. En me penchant, j'ai constaté que mon client me tournait le dos, toutefois, j'apercevais son visage en profil perdu. Quelle ne fût pas ma stupéfaction lorsque je m'aperçus que l'inconnu dont j'avais remarqué le visage glabre place de la Madeleine portait une barbe. J'ai pris le billet mais sans attendre sa monnaie l'individu s'engagea rapidement dans la rue de Berne où je l'ai perdu de vue car il faisait très sombre. Extrêmement intrigué, j'ai été tenté de remonter la rue pour voir où allait mon déguisé mais je n'ai pas donné suite à cette idée et je suis redescendu jusqu'à la cour du Rome où je me suis mis en station(stationnement). Il était alors vingt heure précise. Je l'ai constaté à l'horloge de la gare. Quand elle prit connaissance de cet article, Yvonne Pierrard fût indignée et atterrée. Quel était ce témoin surgit tout à coup de l'ombre pour raconter au juge une histoire extravagante qu'on rapprochait de ce que par suite des bavardages inconsidérés du père Roget, François avait été forcé de déclarer et l'on osait en faisant ce rapprochement, insinuer que Monsieur Duchatel, muni d'une fausse barbe, s'était fait conduire clandestinement rue de Berne et que par conséquent il était son propre voleur, car c'est ça que signifiait l'article. La jeune fille crut qu'il émanait d'un journaliste trop imaginatif mais ayant acheté d'autres feuilles, elle constata que toutes exposaient l'affaire de la même façon. Elle éprouva l'impression que des forces mystérieuses et mauvaises se liguaient contre elle pour la faire souffrir et il lui vînt le pré sentiment que d'autres épreuves lui étaient réservées. La solitude, le silence qui régnaient dans son logement lui furent insupportables et bien que l'heure à laquelle elle se rendait chaque jour rue de Berne n'eut pas encore sonné, elle s'habilla pour sortir de chez elle. L'air de la rue, l'agitation matinale de Paris, les visages des gens qu'elle pourrait rencontrer la distrairaient de ses pensées, l'obligeraient à oublier momentanément son chagrin, entourée par la foule elle sentirait moins la présence du malheur. Quand elle passa devant la loge de sa concierge, celle-ci lui remit une lettre. C'était un pli du palais de justice qui venait d'arriver. Monsieur Chalard la convoquait dans son cabinet pour 2 h 00 de l'après midi. Yvonne fut étonnée de ne ressentir nulle émotion, nulle contrariété, même après avoir lu la formule administrative qui l'invitait à se tenir à la disposition du magistrat à l'égard de qui elle professait pourtant en raison de son aspect physique, de sa voix, de ses méthodes d'investigation, les sentiments que l'on sait. Bien mieux, elle se réjouit presque de l'obligation où elle se trouvait de l'affronter de nouveau, de subir ses questions, d'être entraînée par lui dans les méandres compliqués où il se plaisait à évoluer car tout lui paraissait moins pénible que d'entendre dans la solitude où elle vivait la voix de ses souvenirs et celle de son désespoir....
Rue de berne, elle trouva le père Roget et François affalés, tremblants, balbutiants. Le vieux Roget lui était hanté par son idée fixe :
- sans cette Peyronnet sûr et certain que tout ça ne serait pas arrivé, affirmait-il et que nous serions encore tous bien tranquilles.
La jeune fille multipliait les bonnes paroles, prit le courrier arrivé à l'adresse de Monsieur Duchâtel, pénétra dans son bureau où elle réussit à
_________________
Sténographiquement votre,


Dernière édition par Dannie le Mar 22 Sep 2009 8:17 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fanchon



Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 629
Localisation: France (Seine et Marne)

MessagePosté le: Ven 03 Juil 2009 11:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dannie a écrit:
^ ^ tu l'as remarqué tout de suite. Quel oeil !
Ça m'a pris un peu de temps mais le résultat est sympa.

Je le mets en plus grand pour que tu puisses mieux l'apprécier.

Bonne journée

Dannie






Merci Dannie ! C'est du beau travail : bonne idée, le trapèze-sténo (je suppose qu'on doit lire : "Dannie" ?)
Je réagis avec retard parce que j'étais partie quelques jours loin de toute connexion Internet.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Dannie



Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 236
Localisation: SEINE MARITIME

MessagePosté le: Sam 04 Juil 2009 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait Fanchon, tu as deviné ^ ^ c'est bien Dannie

Bon WE

_________________
Sténographiquement votre,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du petit sténographe Index du Forum -> Textes-Discussions en sténo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12 ... 14, 15, 16  Suivante
Page 11 sur 16

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com